RDC : un mort et des maisons incendiées à Goma dans les violences entre des groupes des jeunes 
Jeudi 27 janvier 2022 - 15:32
Ph/actualite.cd

Le calme est de retour ce jeudi 27 janvier 2022 à Majengo, quartier situé au nord de la ville de Goma, dans la commune de Karisimbi (Nord-Kivu), après une vive tension entre des groupes des jeunes le soir de mercredi et le jeudi matin. En effet, selon le chef de quartier Majengo, Germain Maliro, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, est le meurtre par arme blanche d'un jeune taximan de bus par un groupe des gangs. 

Les amis de la victime en colère se sont mis à incendier depuis mercredi soir certaines habitations appartenant aux présumés meurtriers. Ils ont également érigé des barricades sur la chaussée, bloquant ainsi le trafic à hauteur de la station Mutinga et le quartier Majengo. La police est intervenue en faisant usage des gaz lacrymogènes et des tirs de sommation en vue de rétablir l'ordre.  

« Il y a un jeune de l’association des chauffeurs du Congo (ACCO) qui s’appelle Prince Mumbere. Il a été poignardé par certains jeunes qui tracassent la population et il est décédé. Les amis de l'ACCO sont venus le matin pour se venger. Ils ont incendié la maison de Mme Furaha Kabingu de l'avenue Kimbiliyo. Ils ont également incendié deux Nganda au niveau de l'avenue Mbati au quartier Kasika au motif que c’est là où ces bandits passent leurs journées et y déposent des biens pillés. Dans le quartier Majengo, le bilan fait état de trois maisons incendiées. Et ce matin, au niveau du centre de santé Majengo, à la limite entre Majengo et Kasika, il y a eu aussi deux maisons incendiées. Il y a aussi des maisons qui ont été incendiées hier dans le quartier Kasika. Le corps du défunt se trouve à la morgue de l’hôpital CBCA Virunga. Nous félicitons le courage de nos éléments de la PNC qui ont mis la main sur deux présumés meurtriers. C’est grâce à eux que la situation est redevenue calme », a témoigné à ACTUALITE.CD Germain Maliro, chef de quartier Majengo. 

Pour l'instant, la police maintient ses dispositifs à Majengo en vue de parer à toute éventualité.  

Lire aussi: RDC : affrontements entre des bandes des brigands à Idiofa, une dizaine de maisons incendiées dont deux écoles et des blessés graves enregistrés 

Jonathan Kombi, à Goma

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une