Breaking news

RDC: Félix Tshisekedi appelle le gouvernement à redéfinir la chaîne d'approvisionnement en minerais stratégiques et attend un plan d'action du ministère de tutelle 
Samedi 22 janvier 2022 - 10:24
Cobalt brut dans une mine en RDC
Cobalt brut dans une mine en RDC

Face à la demande mondiale des minerais au cœur des enjeux de la transition écologique, le Président de la République Félix Tshisekedi a, lors de la 37e réunion du conseil des ministres, appelé à une redéfinition de la chaîne d'approvisionnement en lithium, cobalt, coltan auxquels il sied d'ajouter le cuivre du fait de leur demande mondiale au regard de leur application industrielle.

À cet effet, Tshisekedi a instruit sous la coordination du Premier Ministre, la ministre des mines et toutes les structures du gouvernement impliquées de présenter dans la quinzaine, un plan d'action opérationnel permettant l'accélération des initiatives de valorisation des ressources minières stratégiques et le développement des chaînes de transformation locale. 

"Il ( Président de la République) a demandé à ce qu'un certain nombre des projets bénéficient d'une attention et d'un suivi soutenu. Il s'agit notamment du développement de la filière de lithium dans la province de Tanganyika dans la suite des résolutions prises lors du dernier DRC AFRICA BUSINESS FORUM, dans le Lualaba et Haut-Katanga, il y a lieu d'assurer le renforcement de la filière cupro cobaltifère industrielle d'une part et l'assainissement et le développement de la filière cupro cobaltifère artisanale d'autres part", dit Félix Tshisekedi dans le compte-rendu de la réunion de vendredi 21 janvier 2022.

Et d'ajouter :

"Le Président de la République a insisté pour que la ministre des Mines encadre de manière particulière les actions du gouvernement provincial de Lualaba  le cas du projet du centre de négoce de Munsoko qui doit être opérationnel dans l'urgence en vue d'assurer la traçabilité et de garantir les conditions socio environnementales de la production artisanale gage d'un accès direct vers le marché d'approvisionnement des grandes entreprises mondiale du secteur notamment de l'automobile, de l'électronique et de l'énergie".

Dans son discours lors du Business Forum Africa l'année dernière, Félix Tshisekedi avait invité ses homologues africains à construire ensemble cette industrie qui offre plusieurs opportunités notamment l'amélioration du taux de desserte en électricité et à l'industrialisation.

"Je voudrais inviter mes homologues africains à saisir l'occasion qui s'offre à notre continent, celle de construire ensemble l'industrie des batteries électriques dont le marché des véhicules représente 8,8 milliards USD d'ici 2025 et 46 000 milliards USD en 2050. Cette occasion est à saisir pour chasser l'obscurité en Afrique avec les batteries du futur qui permettront de stocker jusqu'à 500 mégawatts et améliorer ainsi le taux de desserte en électricité nécessaire, à l'industrialisation et au confort domestique », a lancé Félix Tshisekedi.

Il avait rappelé que le Plan directeur d'industrialisation (PDI) crée un nouveau paradigme d'industrialisation, mettant en exergue de manière claire l'approche de la chaîne des valeurs dans une conjugaison systémique de la production diversifiée, équilibrée, durable et résiliente.

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une