Breaking news

Ituri : l'armée déclare avoir libéré une cinquantaine d’otages des mains des ADF à Irumu
Vendredi 26 novembre 2021 - 14:30
Photo
Photo d'illustration des FARDC

Au total 54 civils, otages des combattants des Forces démocratiques alliées (ADF) ont été libérés par l’armée dans le territoire d’Irumu, a annoncé jeudi le porte-parole militaire le lieutenant Jules Ngongo.

« Ces civils ont été enlevés lors des attaques de 3 antennes et Luna », a-t-il dit.

A l’en croire, cette libération massive a été possible grâce aux opérations militaires dans la région.

« Cette réussite est faite grâce à la patrouille de combat menée par les militaires FARDC basés sur l’axe opérationnel Komanda-Luna ».  

Parmi ces anciens otages figurent 21 enfants, 17 femmes et 16 hommes. Les combattants ADF ont multiplié des attaques depuis plusieurs mois sur l’axe Komanda-Luna, sur la RN 4, une route d'intérêt nationale très fréquentée. Plusieurs personnes ont été tuées lors des différents assauts qui ont visé des véhicules des commerçants.

Les autorités militaires qui pilotent l’état de siège instauré depuis mai dernier en Ituri et au Nord-Kivu avaient suspendu le trafic sur ce tronçon pendant une période au regard de nombreux cas d’incidents mortels.

Freddy Upar, à Bunia

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une