Breaking news

Affaire Paul Mukendi : SHOWBUZZ prête à disposer sa salle si « une autre personne que le Révérend », prend la parole le jour de l’évènement
Vendredi 26 novembre 2021 - 20:39
Photo/ Droits tiers
Photo/ Droits tiers

La salle de spectacle SHOWBUZZ voudrait apporter des éclaircissements face au tollé suscité à propos d'une affiche identifiant le Révérend Paul Mukendi en tant qu'orateur d'une conférence qui se tiendrait du 16 au 18 décembre 2021.

1. L'équipe de SHOWBUZZ a été contactée pour la location de sa salle de spectacle par Monsieur Bienvenu David Basadila :

2 Le contrat de location a été signé pour le compte d'une entité appelée « Ministère PAUL MUKENDI », personne morale, dont le siège social est situé dans la commune de la Gombe à Kinshasa. « Paul » et « MUKENDI étant des noms très courants à Kinshasa, cette appellation pouvait faire référence à plusieurs personnes ou entités différentes qui portent la même dénomination :

3- Ensuite, lorsque les organisateurs de l'évènement ont commencé leur campagne de communication, toute notre équipe était autant surprise que toutes les personnes indignées de voir que l'intervenant principal serait le Révérend Paul Mukendi, dont il nous semblait avoir entendu une possible condamnation pour agression et viol sur mineure ;

4- N'ayant pas su pas qu'il s'agissait de lui lors de la réservation de la salle et même à la signature du contrat, toute notre équipe s'est mobilisée dès les premiers instants du tollé sur les réseaux sociaux pour récolter toutes les informations tant au niveau international à travers les articles de presse qu'au niveau national pour vérifier si Monsieur Paul Mukendi était un homme hors de cause, libre parce que se retrouvant à Kinshasa, sous aucune poursuite judiciaire ou interdiction d'exercer des activités publiques à Kinshasa en particulier et en RDC en général;

5- Le propriétaire de la salle, Monsieur Déo Kasongo, a fait un tweet le 12 novembre 2021, qui rappelait sa position personnelle sur cette question ; celle de compter sur son équipe pour que cet événement ne puisse avoir lieu que si et seulement si le révérend n'a plus de problèmes avec la justice canadienne. Une décision finale devrait donc intervenir par la suite ;

6- Tenant compte de l'urgence que nous impose ce dossier, nous avons invité les équipes du Révérend Paul Mukendi pour leur exposer notre clair embarras, notre point de vue quant à ce, tout en leur suggérant de reporter leur événement tant que cette saga judiciaire n'a pas connu un dénouement positif, afin d'éviter des frustrations de toutes parts ; 

7- Par la suite, nous leur avons finalement adressé un courrier pour leur demander de nous présenter une preuve que le Révérend condamné, recherché par la police canadienne, jouit encore d'une possible présomption d'innocence et surtout qu'il a obtenu l'autorisation de l'Autorité urbaine de Kinshasa pour cette conférence, comme de coutume pour que l'activité ait lieu. En attendant de recevoir ces preuves, nous affirmons d'ores et déjà ici que si sa condamnation est ferme et qu'un dernier appel avait été rejeté, il sera difficile puisse prendre la parole dans salle de spectacle ;

8- Nous tenons néanmoins à rappeler à l'opinion publique que nous faisons face à une personne morale qui a loué la salle. Si les organisateurs (« Le ministère Paul Mukendi ») décidaient de donner à une autre personne que le Révérend Mukendi la parole, nous laisserons leur événement se tenir, conformément au contrat signé et au respect des textes de notre règlement d'ordre intérieur.

En tant qu'entreprise congolaise, nous fonctionnons avec des règles définies et une éthique professionnelle que nous nous devons de respecter, dans le respect des droits et obligations de chacun.

Prisca Lokale

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une