Etat de siège en Ituri et au Nord-Kivu : le professeur Ntumba Luaba encourage la poursuite de la "normalisation des rapports dans la région"
Lundi 27 septembre 2021 - 22:32
Illustration
Photo d'illustration

Le coordonnateur du panel chargé d'accompagner Félix Tshisekedi dans sa mandature à la tête de l'Union africaine (U.A), le professeur Alphonse Ntumba Luaba, estime que l'état de siège tel que décrété dans la province de l'Ituri et du Nord-Kivu produit ses effets et ce, pas seulement dans le "démantèlement des groupes armés nationaux et internationaux. Il y a aussi, selon, les retombés sur la lutte d'exploitation illicite des matières premières. Je crois que l'Ituri que nous avons connu en 2001-2003 n'est pas celle d'aujourd'hui, nous avons fait du chemin.

"Le chef de l'État a fait un grand effort de normalisation des rapports avec les pays voisins. Moi, je crois que le résultat n'est pas seulement le démantèlement des groupes armés nationaux et internationaux, il y a aussi, les retombées sur la lutte d'exploitation illicite des matières premières. C'est pourquoi nous travaillons sur la normalisation de nos rapports dans la région, ce sont des réseaux entremêlés, il y a des nationaux et des étrangers. Mais on est en train de le défaire ", a déclaré le professeur Ntumba Luaba au cours d'une conférence de presse tenue jeudi 23 septembre.

Au cours de cet entretien avec la presse, Ntumba Lwaba est aussi revenu sur le discours du Chef de l’Etat à la tribune des Nations Unies à l’occasion de la 76ème Assemblée générale de l’ONU.

« Le discours du président a été substantiel. Il a abordé les aspects de l'Afrique, et là, nous retenons aussi essentiellement qu'il est revenu sur le problème de la présence de l'Afrique au sein du conseil de sécurité, une stratégie mondiale de lutte contre le terrorisme. Surtout, j'ai aimé quand il a appelé l'Afrique a plus de résilience, à compter sur ses propres capacités en disant à toutes les nations du monde, que l'Afrique ne vient pas ici pour chercher l'aumône », a-t-il ajouté

En dépit du fait que la RDC assure la présidence de l'U.A et l'état de siège décrété, la situation sécuritaire dans les provinces de l'Ituri et du Nord-Kivu demeure toujours préoccupante avec la recrudescence de l'insécurité dans plusieurs contrées de ces provinces.

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une