Sud-Kivu : une position de l’armée attaquée par les miliciens dans le secteur de Tanganyika à Fizi, un soldat tué
Jeudi 23 septembre 2021 - 13:19
La carte du territoire de Fizi

Un militaire a été tué mercredi au cours d’une attaque des miliciens de la coalition Gumino-Twigwaneheo contre une position de l’armée dans la localité de Nyamara (territoire de Fizi). Cette localité est passée sous contrôle des FARDC depuis plusieurs semaines à l’issue d’une offensive lancée contre ces assaillants dirigés par le colonel déserteur Michel Makanika.

Selon le colonel André Ekembe, commandant du 121e bataillon FARDC basé à Mikenge, cette attaque visait la reprise du contrôle de Nyamara.

« Nyamara est une localité qui n'est pas loin de Kamombo. Les hommes de Makanika ont attaqué nos militaires qui  se trouvent là-bas. Cette attaque a causé la mort d'un militaire. Pour nous, c'est un signale fort que Makanika veut montrer qu'il est encore là. Avec la façon dont ils ont attaqué, vraiment ils avaient l'objectif de reprendre le contrôle de cette localité mais nos éléments ont mené une riposte jusqu’à repousser ces ennemis de la paix qui se sont dirigés vers la forêt Bijabu. L'attaque a eu lieu à l'absence de la population, depuis que nous avons mené les opérations contre ces miliciens, les habitants ont fui ce village », a dit le colonel André Ekembe.

Cet officier indique que les localités de Kamombo, Chakira, Mikarati, Muranvya et Nyamara conquises en août dernier sont toujours sous contrôle des FARDC. « Les hommes de Makanika justifient leur présence dans cette partie de la région par les attaques et embuscades contre les éléments des FARDC », a ajouté l’officier.

Dimanche dernier, un autre militaire du 121e bataillon basé à Mikenge a été tué dans une embuscade tendue par ces miliciens à Mikarati près de Kamombo.

Lubunga Lavoix, à Baraka

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une