RDC : le Sénat ajourne l'évaluation de l'état de siège afin de permettre aux membres du gouvernement "d'harmoniser les vues"
Jeudi 23 septembre 2021 - 18:27
Les membres du gouvernement et des services de sécurité au Sénat
Les membres du gouvernement et des services de sécurité au Sénat

Après la première audition à huis clos des membres du gouvernement dans le cadre d'évaluation de l'état de siège proclamé par le Chef de l'État dans les provinces de l'Ituri et du Nord-Kivu, le Sénat décide de renvoyer à une date ultérieure cette évaluation.

Bahati Lukwebo, Président du Sénat estime qu'il faut accorder du temps aux membres du gouvernement afin de se préparer davantage et harmoniser les vues « afin d'éviter les contradictions ».

« Aujourd'hui, nous avions entamé l'évaluation de l'état de siège proclamé dans les provinces de l'Ituri et du Nord-Kivu mais le débat que nous avons engagé après avoir entendu les membres du gouvernement nous a amené à ajourner l'examen de cette question pour demander au gouvernement de pouvoir bien préparer ce dossier et d'harmoniser surtout les vues et d'éviter les contradictions de manière à ce que lorsqu'ils seront prêts nous puissions les inviter par le biais du Premier Ministre pour faire une évaluation correcte et sérieuse. Nous devons dire à notre peuple qui nous suit que nous n'avons pas voulu éluder quoi que ce soit, la question, elle est remise pour plus tard », a dit Bahati Lukwebo dans sa communication lors de la plénière de ce jeudi 23 septembre 2021.

Lors de cette première rencontre avec les sénateurs, l'on a noté la présence du VPM, Ministre de l'intérieur Daniel Aselo, du Ministre de la défense nationale Gilbert Kabanda, du vice-ministre de la justice Amato Bayubasire. Ces membres du gouvernement étaient accompagnés du chef d'état-major général des FARDC, le général d'armée Célestin Mbala, de l'inspecteur général des FARDC le général d'armée Gabriel Amisi, de l'administrateur général de l'ANR Justin Inzun, du directeur général de la DGM Roland Kashwantale et d'autres.

Cette évaluation de l'état de siège au Sénat intervient après celle de l'Assemblée nationale dont les conclusions ne sont toujours pas rendues disponibles alors que la commission défense et sécurité affirme avoir déjà déposé son rapport des auditions. Le président de l'Assemblée nationale a promis que ledit rapport sera soumis au débat lors de l'une des prochaines plénières, sans donner la date.

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une