Breaking news

RDC : les sénateurs du Kasaï Central sollicitent l'implication de Bahati Lukwebo pour des solutions notamment sur suspension de la faculté de médecine dans l'université du Kasaï
Mardi 21 septembre 2021 - 19:11
Illustration
Le Président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo

Les sénateurs élus de la province du Kasaï Central ont été reçus lundi 20 septembre 2021 par le président du sénat Modeste Bahati Lukwebo. Il était question pour ces sénateurs de soumettre à Modeste Bahati Lukwebo une série de doléances des populations de ce coin de la République démocratiqueémocratique du Congo.

D'après Denis Kambayi qui s'est exprimé au nom du groupe, il s'agit de trois problèmes à savoir la suspension de la faculté de médecine dans l'université du Kasaï, la suspension des vols vers le Kasaï Central depuis la baisse des prix des billets mais aussi l'insécurité. Ces élus des élus sollicitent l'implication de Bahati Lukwebo en vue de décanter la situation.

"Nous avons tous suivi dans les réseaux sociaux la communication sur la décision du ministre de l'enseignement supérieur et universitaire en ce qui concerne la filière ou la faculté de médecine particulièrement l'université du Kasaï, celà pose problème aujourd'hui, nous avons reçu plusieurs sons de cloches, il était important en tant que sénateurs élus du Kasaï Central, nous venons rencontrer notre Président pour échanger avec lui sur la question. Ma deuxième question est celle liée à la problématique des transports aériens. Vous savez que depuis que le gouvernement des warriors, le gouvernement de la République a eu à prendre la décision pour la baisse des prix des billets en ce qui concerne les voyages à l'intérieur du pays, il y a beaucoup de compagnies qui posent problème aujourd'hui, ce qui est scandaleux c'est de comprendre que au niveau de la province du Kasaï Central, nous n'avons aucun vol, les gens ont des difficultés d'aller atterrir soit à Mbujimayi où à Tshikapa et prendre la route avec tout ce qui a comme conséquence sur des motos, vous savez la province du Kasaï Central est fondamentalement enclavée, c'est au centre de la République Démocratique du Congo et en tant que sénateur du coin, nous devrions nous mettre debout quant à ce", a expliqué devant la presse Denis Kambayi au sortir de l'audience.

Et de poursuivre :

"La troisième préoccupation est celle liée à la sécurité, la province du Kasaï Central n'a aucun véhicule de patrouille policière, vous savez que c'était le fief de Kamwina Nsapu, aujourd'hui, ça pose problème de constater que la police qui opère, fait des patrouilles à pied, des kilomètres et des kilomètres, c'est un problème, voilà les trois dossiers que nous avons échangé avec notre Président du sénat".

Par ailleurs, Il indique que le président du Modeste BAHATI a été très attentive à leurs doléances. Denis Kambayi a rassuré la population du Kasaï Central de leurs soutiens pendant cette dure épreuve.

"Le Président du Sénat  était attentif, le sénat c'est pratiquement le relais de nos provinces, nous devons continuer chaque fois qu'il y a une question le poser et faire voir à ceux qui nous suivent surtout la population du Kasaï Central qu'elle n'est pas abandonnée, elle n'est pas seule, les sénateurs sont là pour faire parvenir leurs désidératas à qui de droit" a-t-il ajouté.

Depuis quelques jours, le ministre de l'enseignement supérieur et universitaire dans une note circulaire interdit plusieurs universités de la RDC à organiser la faculté de médecine. D'après cette note, seulement 16 universités en ont le droit. S'agissant de la baisse des prix des billets d'avions, certaines compagnies d'aviation ont suspendu certaines lignes comme c'était le cas avant.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une