Goma-Nyiragongo : l’UNICEF reçoit 150.000 USD de la Corée du Sud pour sa deuxième phase d’assistance aux sinistrés
Les sinistrés de Nyiragongo à l'EP Kahembe/Ph. ACTUALITE.CD

Le Gouvernement de la Corée du Sud a fait un don de 150.000 dollars au Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF) afin de permettre à ce dernier de venir en aide aux sinistrés de Goma, à la suite de l’éruption du volcan de Nyiragongo, survenue le 22 mai dernier.

Pour UNICEF, la généreuse contribution de la Corée du Sud aidera son travail pendant la deuxième phase de l'intervention, qui se concentre actuellement sur les zones touchées par la lave, à savoir : Goma, Karisimbi, Nyiragongo et Kirotshe.

« UNICEF et ses partenaires ont : Construit huit salles de classe provisoires dans trois écoles élémentaires qui accueillent 840 élèves dont les écoles ont été détruites par la lave ;  Intensifié la surveillance, les enquêtes et les activités de réponse rapide autour des cas suspects de choléra ; Commencé la construction d'une canalisation de 300 mètres de long pour desservir la population locale à Nyiragongo, et évalué la réhabilitation de 25 km de réseaux d'eau à Sake ; et Continué à rechercher les familles des enfants qui se trouvent encore dans des centres de transit et des familles d'accueil », dit l’UNICEF dans son communiqué.

Selon l’UNICEF, environ 234.000 personnes ont été déplacées dans les jours qui ont suivi l'éruption, principalement à Sake, Minova et Rutshuru, à l'est de Goma.  Plus de 3.500 maisons, sept écoles et quatre centres de santé ont été détruits à Buhene, Kibati et Kibumba, au nord-est de Goma, et environ 195 000 personnes n'ont plus accès à l'eau potable.  L'éruption a causé la mort de 32 personnes dont trois enfants, tandis que 40 personnes sont portées disparues.  

Thérèse Ntumba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une