RDC-Beni: des militaires blessés aux fronts bénéficient de vivres et médicaments
ACTUALITE.CD

Des dizaines de militaires des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), blessés dans différents fronts contre les rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) ont bénéficié, jeudi 21 janvier, d'une assistance alimentaire et médicale de la part du gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita. Cette assistance était essentiellement constituée de vivres et d'un kit important des médicaments utiles pour leur prise en charge.

La cérémonie de remise s'est déroulée à l'hôpital militaire de garnison de Beni, dans la commune Bungulu, où sont internés des dizaines de militaires.

Pour l'autorité provinciale du Nord-Kivu, il s'agit d'un geste de réconfort et de reconnaissance envers les soldats qui combattent les groupes armés dans la région, notamment les rebelles ADF, auteurs des  milliers de morts des civils à Beni, depuis six ans.

"Nous avons voulu vous témoigner de notre présence et vous dire que la République est très reconnaissante des efforts fournis par nos FARDC. Pour nous, il faut arriver à bien soigner nos militaires qui sont internés ici à l'hôpital, mais en même temps pendant qu'on les soigne, il faut qu'ils aient à manger", a indiqué le gouverneur Carly Kasivita.

L'armée qui a réceptionné ce don se réjouit et parle d'un geste qui va rehausser la morale des soldats engagés sur différentes lignes de front.

"La présence du gouverneur de province ici à l'hôpital militaire est une façon de montrer aux éléments FARDC qu'ils ne sont pas seuls dans leur mission. Il y a un regard soutenue des autorités dans tout ce que nous sommes entrain de mener comme action militaire dans notre zone de responsabilité. Ceci vient encore rehausser la morale des éléments engagés au front. Celà pourra nous permettre d'être encore plus motivé", s'est réjoui le Major Guillaume Ndjike, l'un des portes paroles militaires dans la région.

Depuis le début des opérations dites d'envergure lancées fin octobre 2019, des 

centaines de militaires blessés ont été enregistrés dans la zone, selon des sources militaires. Leur nombre s'est accru depuis mi-décembre dernier, suite aux récents affrontements qui se sont déroulés en secteur de Ruwenzori, dans le territoire de Beni, plus précisément dans les villages de Kifrere, Byangolo, Mwenda et Loselose. Des attaques parfois revendiquées par le groupe de propagande état islamique.

Yassin Kombi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une