Mercredi 13 janvier 2021 - 13:27

Breaking news

RDC : la CENCO appelle le prochain gouvernement à se pencher en urgence sur la question de la gratuité de l’enseignement de base
Un enseignant donnant cours dans une salle de classe à Beni/Ph ACTUALITE.CD

Pour la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, il n'y a qu'une solution efficace pour sauver la gratuité de l'enseignement de base : la prise en charge convenable des enseignants et des écoles par le Trésor Public comme promis.

Pour ce faire, les prélats catholiques invitent le prochain gouvernement qui sera mis en place dans le cadre de l’Union sacrée, à se pencher urgemment sur la question de la gratuité de l’enseignement de base.

« Notre vœu est que la nouvelle gouvernance que le peuple Congolais attend impatiemment se penche d'urgence sur ce dossier car dans les conditions actuelles, la gratuité de l'enseignement risque de se transformer en une bombe qui compromettra l'avenir de nos enfants et détruira davantage notre pays la RDC », a dit abbé Donatien Nshole, secrétaire général de la CENCO ce mercredi 13 janvier 2021 lors de la présentation du rapport sur l'état des lieux de la gratuité de l'enseignement.

Cette mesure constitutionnelle mise en application par Félix Tshisekedi connaît plusieurs difficultés. La CENCO fait état par exemple de l’utilisation des élèves dans les champs dans certains endroits en vue de produire pour payer les enseignants.

Clément Muamba

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une