Kongo Central : au moins 13 morts à la suite d'une pluie diluvienne à Mbanza-Ngungu
PH. Droits tiers

La pluie torrentielle qui s'est abattue dans la nuit de mardi 1er  à mercredi 2 décembre 2020 à Mbanza-Ngungu (Kongo Central), a ôté la vie à 13 personnes, parmi lesquelles huit filles et cinq garçons, affirme Jean-Luc Kisakanda, membre de la société civile locale.

“C'est dans le quartier Disengomoko à Missioni qu'un mur s'est écroulé sur une maison. Acte qui a causé la mort de quatre personnes d'une même famille, et deux dans une autre famille. Sept morts ont été également enregistrés au camp sénégalais ainsi que des dégâts matériels importants”, rapporte Jean-Luc Kisakanda à ACTUALITE.CD.

Pour sa part, l'Administrateur du territoire assistant de Mbanza-Ngungu, Didier Nseya, a confirmé les cas de décès causés par cette pluie diluvienne. Il a également informé que plusieurs têtes d'érosion se sont formées après cette pluie.

“Les chefs d'avenues ont été instruits pour établir un rapport qui sera transmis à la hiérarchie avant la fin de la journée. Outre ces cas de décès enregistrés, des cultures maraîchères sont sous les eaux et plusieurs têtes d'érosions se sont formées dans l'ancienne cité de Mbanza Ngungu”, a-t-il à ACTUALITE.CD .

Les rescapés sont pris en charge pour des soins à l'hôpital général de référence de Nsona Nkulu.

Dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 décembre 2019, au moins huit personnes étaient mortes à Mbanza-Ngungu (Kongo Central) suite toujours aux dégâts causés par les pluies diluviennes. Un couple a été retrouvé mort sous les décombres de leur habitation au quartier Noki. A Disengomoka, un autre quartier de Mbanza-Ngungu, deux étudiantes ont été tuées. Un peu plus loin, au quartier De la Révolution, quatre personnes d’une même famille avaient trouvé la mort.

Dany KINDA-N'ZITA, à Matadi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une