RDC : le compromis entre les écoles catholiques et le ministre de l'EPST sera dévoilé dans les prochains jours (Willy Bakonga)
Le cardinal Fridolin Ambongo et le ministre de l'EPST Willy Bakonga/Ph. droits tiers

Le ministre d’Etat, ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga Wilima s’est entretenu, ce mardi 1er décembre, avec le cardinal Fridolin Ambongo Besungu à propos des multiples grèves constatées dans les écoles catholiques.

M. Bakongo qui insiste sur l'irréversibilité de la gratuité de l’enseignement primaire annonce que le compromis trouvé à l’issue de cet échange sera dévoilé dans les jours à venir.

« La volonté et détermination exprimées par le chef de l’Etat et le gouvernement pour consolider et pérenniser cette grande réforme qui a permis à plus au moins 4 millions d’enfants à retrouver le chemin de l’école et qui a permis aussi aux parents d’être soulagé du point de cette scolarité des enfants est aujourd’hui irréversible. Ça fait 2 mois depuis la reprise des cours avec les perturbations de grève dans les écoles catholiques, il était important que nous venions échanger avec le cardinal de toutes ces questions, la nature à la base de cette situation et voir aussi comment y remédier », a dit Willy Bakonga Wilima. 

Et d’ajouter :

« Je sors d’une réunion très requinquée puisque son Eminence a prêté une oreille attentive à tout ce que nous avons discuté ensemble. Nous avons pris une décision qu’à partir de demain, le coordinateur provincial va communiquer les résultats que nous avions trouvés ici ».  

Le syndicat des enseignants du Congo (SYECO) et le syndicat national des écoles catholiques (SYNECAT) ont décrété deux jours de grève, soit chaque lundi et mardi, pour exiger «  l’annulation de tous les arrêtés et commissions d’affectations » signé par le ministre de l’EPST, sur les effectifs des enseignants nouvelles unités (NU).

Parmi les promesses faites par l’Etat congolais aux enseignants figurent d’abord le paiement par palier, et ce sont les applications des deuxième et troisième qui sont attendues ; ensuite  la paie des Nouvelles Unités (N.U) et enfin, la dotation pour les frais de fonctionnement aux gestionnaires des écoles.

Ivan KASONGO

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une