Jeudi 15 octobre 2020 - 21:30

Breaking news

RDC : le ministre des Droits humains condamne la brutalité policière contre Fayulu lors de la marche de mercredi à Kinshasa
Photo d'illustration/ACTUALITE.CD

Le ministre des Droits humains, André Lite, a condamné l’intervention brutale de la Police nationale congolaise dans  la marche organisée mercredi 14 octobre à Kinshasa par l'opposant Martin Fayulu. Ce dernier avait appelé à marcher notamment pour protester contre l’érection de Minembwe (Sud-Kivu) en commune rurale. Peu après le début de la marche, les policiers sont intervenus pour disperser les militants. Ils ont aussi crevé les pneus de la jeep de Fayulu.

« Je réprouve le fait que certains éléments de la police aient troué les roues du véhicule de Monsieur Martin Fayulu. Rien ne peut justifier ce genre de travers qui porte atteinte aux droits fondamentaux, en l'espèce la liberté de mouvement reconnu à ce dernier. L'inspectorat général de la PNC est appelé à jouer son rôle en pareille circonstance à l'effet de garantir la non-récurrence de ces voies de fait », a dit André Lite, à ACTUALITE.CD

Plusieurs personnes ont été blessées, d’après l’ECIDE, parti politique de Fayulu.

Le ministre Lite invite l’Inspection générale de la police nationale congolaise  à « jouer son rôle » pour que de tels actes ne puissent plus se répéter.

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une