Vendredi 18 septembre 2020 - 08:12

Breaking news

Assemblée nationale : plusieurs initiatives des députés de l’opposition sur les réformes politiques ont été gelées par Mabunda, dénonce Lutundula
Le député national Christophe Lutundula/Ph ACTUALITE.CD

Le député national Christophe Lutundula ne décolère pas. Il accuse une fois de plus Jeanine Mabunda et le bureau de l’Assemblée nationale qu’elle dirige d'avoir « gelé » plusieurs propositions de loi faites par les députés de l’opposition sur les réformes politiques au pays.

Auteur de la proposition de loi modifiant et complétant la loi organique portant organisation et fonctionnement de la commission électorale nationale indépendante (CENI), M. Lutundula dit que le combat va se poursuivre afin d’obtenir l’examen des propositions qui demeurent en souffrance.

« Encore une fois, nous continuons de nous battre avec les amis de l'opposition pour obtenir que toutes les initiatives législatives que nous avons prises dans l'opposition soient prises en compte et inscrites dans le calendrier de la session », a-t-il dit jeudi à ACTUALITE.CD au lendemain de l’ouverture de la session de septembre.

Il n’y a pas que sa proposition sur la CENI, mais aussi « l'initiative du collègue Sessanga, l'initiative de Daniel Mbau sur la Cour constitutionnelle, l'initiative du collègue Jacques Ndjoli concernant le statut des anciens chef d’Etat, toutes ces initiatives sont gelées au bureau, on en a dit aucun mot », a expliqué l'élu de Katako-Kombe dans la province de Sankuru.

Dans son discours marquant la rentrée parlementaire, Jeanine Mabunda avait cité quelques initiatives au titre des arriérées qui seront inscrites au calendrier de la session.

« Permettez-moi de passer en revue quelques initiatives législatives devant figurer à notre calendrier des travaux au titre d’arriérés législatifs, notamment la poursuite de la réforme de la Fonction publique, de la protection et de la promotion des droits de l’homme et des libertés publiques, de l’amélioration de la gouvernance et du climat des affaires ainsi que la lutte contre la corruption. », avait-elle déclaré.

Pour Lutundula, le bureau de la chambre basse du parlement ne veut pas « perdre le temps sur les questions politiques ». « On nous a donné la leçon de ne pas nous perdre ou distraire les gens avec des questions concernant les règles des jeux politiques.» 

C’est depuis le 08 août 2019, que le député Christophe Lutundula, a déposé au bureau de l’assemblée nationale la proposition de loi qui modifie et complète celle portant organisation et fonctionnement de la CENI. Après plusieurs mois, le député avait écrit à la présidente de l’assemblée nationale pour lui faire part de son regret quant à la considération de sa proposition de loi.

Ivan Kasongo

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une