Ituri : deux déplacés tués par les miliciens à Djugu
Les déplacés de Djugu se dirigent vers Bunia/Ph ACTUALITE.CD

Le fait s’est déroulé lundi dernier. Deux personnes, toutes des déplacées de guerre installées dans un site à Drodro, dans le territoire de Djugu ont été tuées par les  miliciens de CODECO, a appris ACTUALITE.CD.

Selon la société civile locale, les victimes étaient des femmes embusquées au village Maze.

" Nos compatriotes déplacés installés dans le site de Drodro se rendaient au champ pour chercher à manger près de nos villages de Maze. Malheureusement, elles sont tombées dans une embuscade tendue par les miliciens de CODECO précisément à Lito. Deux personnes toutes femmes ont été tuées sur place. Une autre blessée a été acheminée à Drodro pour des soins. Nos militaires sont venus après l'incident, en collaboration avec les jeunes ils ont récupéré les corps inhumés à Drodro”, a expliqué à ACTUALITE.CD Jean Vianney Ngese, président de la société civile locale.

Le village Maze où l’incident a été perpétré partage des limites avec le secteur de walendu Dzatsi considéré par les services de sécurité comme l’un des bastions des miliciens.

"Nous avons toujours dénoncé les bastions de cette milice plusieurs fois qui sont dans les villages Meli et Tsango, groupement de Gopka de Walendu Dzatsi. Ces miliciens y sont installés. Ils proviennent de là pour venir tuer nos frères et sœurs ici. Malheureusement les autorités compétentes sont restées silencieuses et attendent peut-être enregistrer des milliers de morts pour venir déloger ces miliciens. C'est un danger permanent pour nous tous", s'alarme M. Ngese.

Le taux des atrocités des miliciens de CODECO est en hausse dans le territoire de Djugu. Le 04 juillet, ils ont tué 11 personnes dont une autorité territoriale ainsi que des policiers et militaires dans une embuscade tendue sur la RN 27.

Le président Félix Tshisekedi a dépêché depuis la semaine dernière à Bunia, une délégation des anciens chefs de guerre de l’Ituri notamment les généraux Germain Katanga, Godas Marcel, le colonel Mathieu Ngudjolo conduits par Floribert Ndjabu, ancien chef de la milice du Front des nationalistes intégrationnistes (FNI) devenue parti politique. Leur mission, sensibiliser sur la paix a priori dans le territoire de Djugu.

Franck Asante,à Bunia

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une