Samedi 4 juillet 2020 - 07:40

Breaking news

RDC: Félix Tshisekedi dit être au courant  des tentatives de rébellion dans l’Est du pays
Fardc déployées dans l'Est de la RDC. Ph. ACTUALITE.CD

Félix Tshisekedi a dit aux membres du gouvernement au cours de la 38e réunion du conseil es ministres qu’il était au courant « des tentatives de rébellion à l’Est de la République ». Il a affirmé qu’il reste déterminé à anéantir toute tentative de ce genre. Au ministre de la Défense, Ngoy Mukena, il a demandé de prendre les dispositions nécessaires « en vue de neutraliser les diverses forces négatives dans cette partie du pays en veillant en particulier au renforcement de la sécurité autour de Minembwe et dans les HautPlateaux ». 

Par ailleurs, le Président de la République a été informé des doléances des Forces Armées. A ce sujet, il a informé les membres du Gouvernement qu’il ne veut pas entendre parler d’un retard dans les paiements dûs aux Forces Armées. 

« En effet, pareille situation peut aboutir à la démotivation de nos troupes sur le front de bataille », a t-il dit.

Au cours du mois de mai 2020, le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) avait documenté 679 violations et atteintes aux droits de l’homme commises par les parties au conflit. Celles-ci ont causé la mort d’au moins 313 civils, dont 60 femmes. Les groupes armés, tous confondus, avaient été responsables de 433 atteintes aux droits de l’homme, soit près de 62% du nombre total des violations enregistrées sur l’ensemble du territoire et une augmentation de 11% par rapport aux 392 atteintes documentées au mois d’avril 2020. Les groupes armés sont notamment les auteurs des exécutions sommaires d’au moins 275 personnes, dont 51 femmes et 52 enfants.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une