Vendredi 29 mai 2020 - 15:47

Breaking news

RDC : l’Ambassade de Suède finance le projet de CAFOD pour promouvoir les femmes et la jeunesse
Photo ACTUALITE.CD.

Caritas de pays d’égal (CAFOD)  en partenariat avec la commission Justice et Paix de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), ont reçu le financement de l’ambassade de Suède en RDC dans le cadre du projet  dénommé : promouvoir les femmes et la jeunesse. Le coût global du projet se lève à 4.000.000$ USA, pour une durée de 3 ans.

C’est au cours d’une cérémonie organisée ce jeudi 28 mai que la signature de ce financement a eu lieu.

« Nous sommes aujourd’hui très contents et privilégiés d’avoir eu un financement de l’Ambassade de Suède pour travailler et promouvoir les femmes et la jeunesse. C’est un projet qui va aider les femmes au niveau national à accéder à des instances de prise de décision, et au niveau local on va aider la jeune fille à monter et nous allons travailler avec la jeunesse qui est souvent marginaliser. Comme vous le savez dans notre pays, les femmes constituent non seulement une force, c’est nos mamans, c’est elles qui prennent soin de nos familles, mais voir qu’elles ne sont pas bien représentées, ce n’est pas une bonne chose. La jeunesse aussi qui constitue une grande partie de la population n’est pas représentée, n’est pas active dans les instances de prise de décisions. Nous allons travailler avec eux, les motiver, les encourager à accéder, à participer. Sur le terrain, il y aura des formations, l’appuie matériel et financier aux groupes des femmes », a déclaré le Père Clément Makiobo, Secrétaire Exécutif de la commission Justice et Paix à la CENCO.

L’organe financé, CAFOD qui Œuvre dans les urgences, Gouvernances et développement durable,  mettra en œuvre ce projet en partenariat avec la commission justice et paix de la CENCO et sera exécuté par le mouvement Rien sans le Femme.

« La commission justice et Paix et la CENCO  en général est représentée partout, il peut avoir accès à des endroits où c’est difficile d’accéder. Comme nous travaillons avec le mouvement de la société civile « Rien sans les Femmes », qui travaille déjà avec la Dynamique Femme, nous avons pensé que ça sera une bonne symbiose pour qu’ils travaillaient tous ensemble. A la fin de ce projet, on aimerait voir la femme se réveiller et comprendre que sans elle ce pays ne démarrera jamais, que la jeunesse soit là et qu’elle accompagne tout ce qui se passe, qu’elle soit impliquée dans tout ce qui se fait dans le pays ».

Le projet cible huit (8) provinces à savoir, le Nord et le Sud Kivu, Ituri, Tsopô, Kasaï-Oriental, Lualaba, Haut-Katanga, Tanganyika et Kinshasa. 

Christine Tshibuyi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une