Mercredi 6 mai 2020 - 19:30

Breaking news

Affaire Sénat : Thambwe Mwamba relate sa version des faits et reçoit un collectif de femmes
ACTUALITE.CD

Une dizaine de membres du Collectif RespecteMoi a été reçus en audience ce 06 mai par Alexis Thambwe Mwamba. Au coeur des échanges, le mémo déposé par les femmes  ainsi qu'une autre version des faits présentée par le président du sénat.

Le collectif a déposé un mémorandum le 04 mai dernier. "Nous sommes venues faire le suivi de notre mémorandum auprès du président du Sénat. Nous avons exprimé notre regret au sujet des images que nous avons vus circuler dans les médias et des propos qui ont choqué plus d'une personne. Le président du sénat nous a expliqué le contexte qui l'a poussé a réagir de cette façon. Cette rencontre nous a aidé à comprendre ce qui s'est réellement passé" a rapporté Rose Mutombo présidente de Cafco et membre du collectif. 

Par ailleurs, le collectif attend la réaction de Thambwe Mwamba en ce qui concerne leurs recommandations. "Nous espérons que ces échanges vont apporter une autre image du Sénat. Nous comptons sur le président du sénat pour ce qui reste. Nous avons demandé des excuses publiques,  et c'est à lui de voir comment il va s'y prendre pour présenter des excuses ou non. Nous allons constater les faits dans l'avenir" a ajouté Rose Mutombo.

Julienne Lusenge, coordinatrice du Fonds pour la femme congolaise, Chantal Faida de Uwema, Maguy Mbuku du mouvement Jedenonce, Joséphine Lombela, avocate de la sénatrice Goya, et Victoria Babandisha pour le compte de la diaspora congolaise faisaient également participé de cette délégation.

Pour rappel, dans un courrier adressé à Alexis Thambwe Mwamba,  la sénatrice Goya Kitenge Bijoux avait demandé des éclaircissements dans la passation de marché des travaux de transformation de l’hémicycle. Elle a dressé une série de questions dont le coût global des travaux ayant servi au préfinancement des travaux de l’hémicycle, le tableau de dépouillement ou d’évaluation des offres ainsi que la justification de l’entreprise retenue. Le 30 avril, devant les sénateurs, Alexis Thambwe Mwamba a répondu à Mme Goya Kitenge en révélant les contours de sa candidature au bureau du Sénat. Depuis ce jour, des associations des femmes ont pris la défense de Bijoux Goya Kitenge, recommandant soit des excuses publiques, la démission ou des poursuites judiciaires à l'endroit de Alexis Thambwe Mwamba. Elue dans le Haut-Katanga, Bijoux Goya est membre de l'AFDC et Alliés.

Prisca Lokale

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une