RDC: Tshisekedi et Kabila décident de privilégier la compétence dans la nomination des mandataires des entreprises publiques
ACTUALITE.CD

Félix Tshisekedi et Joseph Kabila ont abordé jeudi  la question de nomination des mandataires à la tête des Entreprises du Portefeuille de l’Etat. Au cours de leur entretien de trois heures à N’sele, ils ont convenu de privilégier « les critères de compétence et de moralité à celui de l’appartenance politique pour éviter la politisation du Portefeuille de l’Etat, outil important pour la bonne gouvernance du pays », dit le compte rendu de leur réunion.

C’est depuis le début de cette année que des tractations ont commencé au sujet de la nomination des mandataires de l’Etat dans les entreprises et organismes publics sur la base   d’arrangements politiques. 

Le Front Commun pour le Congo (FCC) et Cap pour le Changement (CACH) s’apprêtent à désigner ceux qui gèreront les entreprises publiques. 

Pour sa part, l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) s’était dit vivement préoccupée par les modalités sur base desquelles le processus de désignation des mandataires publics devrait être mené. L’organisation dit avoir appris que cela devrait se passer de la même manière que pour la formation du gouvernement. « Si cette démarche était avérée, elle constituerait une violation flagrante et délibérée de la Constitution de la République Démocratique du Congo », avait dit l’ACAJ qui a écrit une lettre ouverte à ce propos.

Félix Tshisekedi et Joseph Kabila ont décidé de mettre à un niveau élevé, un cadre permanent de concertation dans le cadre de leur coalition.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une