Catégorie
ACTUALITE.CD

Les autorités académiques ont suspendu les activités académiques après la manifestation de lundi 20 janvier des étudiants contre la hausse des frais académiques. Tous les auditoires sont fermés et aucun étudiant n'est autorisé à accéder dans l'enceinte de l'Université ce mardi 21 janvier.

Selon les informations recueillies sur place, une réunion est convoquée pour demain. Tous les personnels ainsi que la coordination des étudiants et les différents délégués syndicaux y sont conviés.

Lundi, les étudiants ont spontanément vidés les auditoires pour protester contre la majoration des frais académiques. Certains s'en étaient pris violemment au recteur en lui lançant des projectiles alors qu’il tentait de calmer la situation. 

Des dégâts matériels ont été enregistrés et certains étudiants étaient blessés au cours de ces évènements. L'Université a, de ce fait, décidé d'exclure définitivement trois étudiants, tous de la première année de licence dont deux en journalisme politique extérieure et un en gestion des entreprises de presse, pour avoir créé ce qu'ils appellent un "mouvement insurrectionnel".

Les frais académiques pour cette année académique s'élève à 510.000 FC pour les classes montantes (G2, G3 et L2) et 580.000 FC pour les classes de recrutement (G1 et L1). Ceci s'explique par l’application du taux de 1640 FC et non 920 FC comme dans les années antérieures.

Fonseca Mansianga

Vidéo