Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

La Police nationale congolaise (PNC) a établi un bilan de deux de ses sous-commissariats incendiés, mardi 10 décembre, aux quartiers Mabanga et Majengo, à Goma, lors de la manifestation contre l’insécurité.

« Les dégâts causés par les manifestants sont énormes et considérables. Ils portent essentiellement sur les infrastructures incendiées notamment deux bureaux de la police, aux quartiers Mabanga et Majengo, ainsi qu‘un ancien centre de santé, une moto appartenant à la police incendiée, deux panneaux solaires avec quelques accessoires emportés, quelques cabines de télécommunication et un podium de la police saccagés, une arme non létale emportée », a déclaré le colonel Van Kasongo, commissaire provincial intérimaire de la police au Nord-Kivu.

Plusieurs autres dégâts matériels et une vingtaine de personnes interpellées ainsi que des blessés sont enregistrés, selon la PNC.

« Quatre policiers et deux civils blessés, 22 manifestants interpellés dont six mineurs relaxés après appréciation », a ajouté le colonel Van.

En marge de cette manifestation, un écolier qui se rendait au cours a été tué par balle de la police. Selon la police, l’incident est intervenu alors que les manifestants tentaient de ravir une arme au policier.

Yvonne Kapinga

Vidéo