Breaking news

Projet route-rail Kinshasa-Brazzaville : Le gouvernement réaffirme sa volonté de prioriser la construction du port en eaux profondes de Banana

Samedi 9 novembre 2019 - 09:17
Catégorie
ACTUALITE.CD

Élysée Munembwe, vice-Premier ministre et ministre du Plan, a présenté au gouvernement le dossier de processus de structuration du projet de construction du pont route-rail entre les villes de Kinshasa et Brazzaville. C’était au cours de la 9ème réunion ordinaire du Conseil des ministres, tenue le vendredi 8 novembre sous la présidence de Félix Tshisekedi.

Le Conseil des ministres a rappelé qu’il a apprécié ce projet pour son côté intégrateur, mais il a insisté sur l’exigence de préserver les intérêts économiques de la RDC par la mise en œuvre préalable de la construction du port en eaux profondes de Banana et ses voies de dessertes routières et ferroviaires sur Matadi, Dans la )^province du Kongo Central. Parmi ces préalables, il y a aussi la réhabilitation de la ligne ferroviaire Matadi-Kinshasa, la modernisation du port de Matadi et la construction du chemin de fer Kinshasa-Ilebo. C’est dans ce cadre qu’il a été annoncé l’asphaltage de la route Boma-Banana dont l’inauguration est prévue au mois de février 2020.

Les travaux de construction du pont-route-rail Brazzaville-Kinshasa devront débuter en août 2020, avait annoncé, en mai, le Dr Akinwumi Adesina, au cours d’un entretien avec le chef de l'Etat Denis Sassou Nguesso, à Oyo (Congo-Brazzaville). Selon la même source, les études de faisabilités sont déjà terminées. Cet ouvrage, dont l’idée a émergé au début des années 1990, coûtera 660 millions de dollars américains. L’argent viendra de la plateforme d'investissement Africa 60 et de la BAD. Avec cette position du gouvernement congolais, le chronogramme pourra changer.

Près de 4 km séparent les deux capitales et un tel pont permettrait de relier Kinshasa au port en eau profonde de Pointe-Noire, en une seule ligne ferroviaire.

Vidéo