Catégorie
Dialogue parlementaire

Le dialogue parlementaire en matière de genre est déclaré ouvert ce mercredi 17 juillet par  Jeanine Mabunda à Kinshasa. A travers son discours, la présidente de l’Assemblée Nationale a fait savoir ses attentes auprès des députés, sénateurs et présidents des Assemblées provinciales.

dialogue parlementaire

 

J’aimerais faire échos à nos provinces en faisant témoignages ici, des rencontres régulières que nous avons eues depuis notre accession au bureau de l’Assemblées nationale avec différents forces vives de la nation. Notamment, des femmes du conseil provincial de Kananga, des femmes de la société civile du Sud-Kivu, des femmes du monde académique de Kinshasa qui s’inquiètent de l’état de la non-effectivité de nos lois et même la constitution qui ne permet pas le quota en vue de permettre une émergence plus facile des femmes aux différents rendez-vous électoraux” a affirmé Jeanine Mabunda, qui ajoute “le débat d’aujourd’hui répond aux préoccupations des acteurs de provinces. 80% du Congo se passe en provinces et 20 % à Kinshasa, nous devons être à l’écoute de ces voix des provinces et permettre ce dialogue parlementaire en matière du genre. Et donc, j’attends de vous des propositions concrètes pour inspirer les projets et propositions des lois dans cette thématique."

Du 17 au 19, les participants vont passer en revue plusieurs thématiques relatives au leadership des élus et élues "en tant que champion en matière du genre, les fondements constitutionnels et normatifs de la promotion du genre en RDC, la redevabilité parlementaire en matière du genre, les partenariats pour le plaidoyer parlementaire en matière du genre; la communication parlementaire sensible au genre, la gouvernance foncière équitable et les attentes pour le renforcement législatif des assemblées provinciales."

Prisca Lokale