Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Le gouvernement va organiser une session spéciale d’Examen d’Etat du 12 au 15 aout prochain à Beni et Oicha Ex-État 2019, où l’insécurité grandissante et l’épidémie d’Ebola n’ont pas permis la passation de épreuves de quatre jours entamées ce lundi au pays.

Le gouverneur intérimaire du Nord-Kivu, Feller Luataichirwa l'a dit ce lundi à Goma lors du lancement de ces épreuves nationales.

« Pour ce qui concerne Beni et Oïcha, il faut tenir compte des aléas que nous avons épinglés liés à l'insécurité et au virus Ebola. La rentrée scolaire avait été tardive. Raison pour laquelle anticipativement, ensemble avec les autorités, les parents et les élèves, avions fait conjointement un plaidoyer et le niveau national qui organise l’Examen d'État avait accédé à ce plaidoyer-là de sorte qu'on puisse reporter pour ces centres. Et donc, cela va leur permettre d’affiner les préparatifs, de bien maitriser leurs cours et de bien se présenter à l’Examen d'État », a expliqué le gouverneur a.i du Nord-Kivu.

Au total 49 237 candidats dont 22 474 filles répartis dans 145 centres sont concernés par ces épreuves au Nord-Kivu.

Jonathan Kombi

Vidéo