Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

La plupart des miliciens qui s’étaient rendus aux forces armées congolaises dans le territoire de Kalehe puis cantonnés au camp militaire de Nyamunyunyi près de Bukavu ont regagné la brousse.

Certains parmi eux ont retrouvé leur fief de Kalehe où ils sont accusés de raviver l’insécurité. Dimanche dernier, l’armée a arrêté quatre hommes en possession des deux AK 47 et plusieurs munitions dans la localité de Kalungu à Kalehe.

« Nous avons déploré les conditions dans lesquelles vivaient les Raïa Mutomboki dans le camp de Nyamunyunyi il y a quelques mois. Ces gens-là avaient été mal encadrés, c'est pourquoi ils sont retournés dans les centres, nous voulons encore interpeller les autorités pour leur encadrement puisque nous avions déjà constaté qu'ils sont de retour. Les villages voisins de Nyamunyunyi ont été la cible de plusieurs attaques, des pillages... Aujourd'hui ils se retrouvent dans leurs anciens bastions », a expliqué James Musanganya, président de la société civile Minova.

Ce lundi, des hommes armés ont abattu un habitant de Minova. Les sources locales attribuent ce forfait aux membres de la milice Ngubito.

Justin Mwamba