Catégorie
Chérubin Okende, photo ACTUALITE.CD

Invalidé le 7 juin dernier, le député national Chérubin Okende accuse Emmanuel Shadary et ses anciens collaborateurs d’avoir influencé la décision de la Cour constitutionnelle. L’élu de la Lukunga conteste toujours son invalidation. Il a été remplacé par Wivine Moleka, du Parti du Peuple Reconstruction et la Démocratie (PPRD).

Okende pointe du doigt le secrétaire permanent du PPRD, Emmanuel Ramazani Shadary comme meneur de ce qu’il qualifie d’action planifiée par le camp Kabila.

« Dès le lendemain de la publication de ces résultats par la CENI, j’ai appris des sources dignes de foi et concordantes que mon élection a suscité la rage des honorables Jaynet Kabila, Aubin Minaku, Néhémie Mwilanya et de Monsieur Shadary (...) Ces hautes et influentes personnalités du PPRD d’obtenir mon invalidation quel qu’en soit le prix et auraient chargé Monsieur Emmanuel Shadary de tout mettre en œuvre pour atteindre cet objectif funeste. Par une requête du 18 janvier 2019, Monsieur Shadary demande au président de la Cour Constitutionnelle de  rectifier les résultats proclamés par la CENI et de dire que Madame Wivine Moleka Nsolo, étant première dans sa liste, elle vient en ordre utile d’obtenir le siège PPRD proclamer élue Madame Wivine Moleka. Il renchérit en demandant expressément au Président de la Cour Constitutionnelle de proclamer élue madame Wivine Moleka députée nationale qui est première sur la liste pour la circonscription de Lukunga et d’invalider, par conséquent, l’élection de Monsieur Okende Senga Chérubin candidat AMK », a dévoilé Chérubin Okende dans sa communication à la presse ce mardi 18 juin.

Une requête remise en doute par Wivine Moleka elle-même.

« Aussitôt informé de l’existence de cette requête, j’ai contacté personnellement madame Wivine Moleka qui m’a confirmé les faits et a attiré mon attention sur l’acharnement singulier de monsieur Shadary contre ma personne. Pour madame Wivine Moleka, c’est son colistier Monsieur Willy Pelenda Makengo qui devrait raisonnablement être mis en cause », a déclaré Okende.

M. Okende soupçonne le juge de la Cour Constitutionnelle Noël Kilomba, selon ses propos, proche de Shadary, d’avoir contribué à cette manœuvre.

« Après lecture de deux arrêts sur les cinquante-six inscrits dans l’extrait de rôle de l’audience publique de ce jour, le juge Noël Kilomba arrache la pile des dossiers au président de la chambre et procède à la lecture solennelle. Il est exactement 22 heures 17 minutes. Le juge Noël Kilomba tire une farde de couleur bleue en dehors du lot et annonce la cause RCE 288/DN de Lukunga/Kinshasa. Péremptoire et téméraire, Noel Kilomba proclame définitivement élue députée nationale Madame Moleka Nsolo Wivine en remplacement de Monsieur Okende Senga Chérubin sur la liste AMK », a relaté Chérubin Okende.  

Chérubin Okende revendique 24.141 voix sur le 46.787 de la liste AMK alors que la Cour lui accrédite de 3.834 voix. Pour lui, la Cour a commis une erreur en lui donnant le chiffre du député Willy Pelenda du PPRD qui devrait plutôt être invalidé au profit de Wivine Moleka de la même liste si le nombre de 4200 voix pour cette dernière est confirmé par les juges. « Ainsi donc la Cour de céans a frauduleusement gratifié le PPRD de deux sièges pour 9.618 voix au détriment de l’AMK qui a recueilli 46.787 voix, soit le tiers du reste de l’AMK après déduction du quotient électoral »

Fonseca Mansianga