Breaking news

Comment l'Ouganda a été touché par Ebola

Mardi 11 juin 2019 - 23:12
Catégorie
Ph. Droits tiers

 

Pour la première fois , l'Ouganda a enregistré un premier cas de fièvre hémorragique à Virus Ebola  sur son territoire. La maladie sévit déjà en République démocratique du Congo 9RDC) voisine, où elle a contaminé plus de 2 000 personnes depuis l’apparition de l’épidémie dans ce pays il y a dix mois.

 

Le premier malade sur le territoire ougandais n'est pas congolais.  Il s’agit d’un enfant de cinq ans né  d'une mère congolaise et d'un père ougandais.  La famille réside dans le district de Kasese [ en Ouganda] frontalier avec le territoire de Beni frappé par Ebola.  Dans la soirée du lundi 10 juin 2019, l'enfant a traversé la frontière avec cinq membres de sa famille.

 

Il y a deux semaines, le grand père de l'enfant mourrait d'Ebola

 

D'après des informations  fournies par les ministère congolais de la santé et l'OMS, la mère de l'enfant avait voyagé en RDC au mois de mai 2019 pour prendre soin de son père, qui est malheureusement décédé d’Ebola le 27 mai 2019 à Cantine-Aloya, dans la zone de santé de Mabalako, en territoire de Beni.

 

Lundi 10 juin, 14 membres de cette famille, dont 12 étaient déjà symptomatiques, sont arrivés à Kasindi, dans le territoire de Beni.  Ils étaient déjà listés comme contacts d’un cas confirmé Ebola décédé le 27 mai 2019 à Mabalako.

Ils ont été détectés par les équipes du Programme National d’Hygiène aux Frontières (PNHF) installés au poste de contrôle sanitaire de Kasindi. Ayant reconnu les symptômes d’Ebola, les équipes du PNHF n’ont pas laissé passer la famille et ont transféré les 12 personnes symptomatiques au centre d’isolement transitoire de l’Hôpital de Kasindi en attendant leur transfert au Centre de Traitement Ebola de Beni pour effectuer les prélèvements.  

Parmi les 12 cas suspects, il y avait sept enfants âgés de 7 mois à 12 ans.

 

Retour en Ouganda, en évitant les contrôles sanitaires

 

Dans la soirée du 10 juin 2019, six membres de cette famille ont quitté le centre d’isolement de Kasindi et ont traversé la frontière à pied en passant par des pistes secondaires pour éviter les contrôles sanitaires.

Les autorités sanitaires congolaises ont immédiatement prévenu les autorités ougandaises et leur ont fourni les noms et numéros de téléphone des cas suspects.

Les agents de santé ougandais ont retrouvé l’enfant et sa famille à l’hôpital de Kagando en Ouganda.  L’enfant et les cinq autres membres de sa famille ont alors été transférés et isolés à l’Unité de Traitement d’Ebola de Bwera où les prélèvements ont été effectués. Huit contacts ougandais ont été listés et seront suivis pendant 21 jours.     

Les six autres membres de la famille restés à Kasindi ont été transférés au Centre de Traitement Ebola de Beni dans la journée du mardi 11 juin 2019 et leurs échantillons sont en cours d’analyse.

 

Christine Tshibuyi