Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Le tribunal militaire de Kananga a décidé de suspendre, pour deux semaines, le procès sur le meurtre de deux experts de l'ONU au Kasaï, suite à l’absence du prévenu Constantin Tshidime dit chef Bula Bula, qui est malade, d’après l'auditeur militaire.

"Le prévenu souffre de la perforation d'intestin et occlusion intestinale. Il a été admis à l'hôpital provincial de Kananga où il a subi une opération chirurgicale",  a révélé le lieutenant-colonel Cyprien Muwau Tanzu.

L'un des avocats de la défense a sollicité un mois de renvoi pour évaluer l'état de santé du prévenu Constantin Tshidime. Le tribunal militaire a accordé deux semaines. La prochaine audience aura lieu le 16 mai 2019.

Depuis le début de ce procès, un prévenu est mort en détention. Décès aussi d'un renseignant, l'ingénieur Kendedi, ancien président des ressortissants de Dibaya à Kananga, qui avait témoigné sur les contacts entre la famille de Kamuina Nsapu et le colonel Jean de Dieu Mambweni, en détention.

Sosthène Kambidi