Breaking news

Sud-Kivu : Un chef milicien actif dans une dizaine de villages s’est rendu à l’armée à Shabunda

Mardi 16 avril 2019 - 10:42
Catégorie
Les FARDC en patrouille dans la périphérie de Beni après des affrontements avec des miliciens Mai-Mai ce lundi 22 octobre 2018 (Photo Yassin Kombi/ACTUALITE.CD)

Le chef d’une aile de la milice Raïa Mutomboki s’est rendu, dimanche dernier, à l’armée à Shabunda-centre. Il s’agit de Kingombe Makombo Hekima dit Vunja Bikwazo, auteur de plusieurs violations des droits de l’homme. Il s’est rendu sans ses troupes.

En avril 2018, sa milice était pointée dans l’enlèvement des 37 fidèles de l'église ADECO, en pèlerinage évangélique, emportés dans la forêt vers Lubila, en chefferie de Baliga, dans le territoire de Shabunda. Esclavage sexuel, pillages, barrières illégales sur l’axe Shabunda-Bukavu sont aussi à charge de ses hommes qui occupent dix villages du territoire de Shabunda, selon des sources sécuritaires.

Lire aussi : RDC : Reddition du chef des miliciens Raïa Mutomboki Ngubito à Kalehe

Makombo Hekima affirme s'être rendu à l’armée pour « construire ensemble le pays » et invite d’autres groupes armés à faire de même. Une reddition confirmée et saluée par l’armée.

A l’occasion du lancement des travaux de réhabilitation de la route Burhale-Shabunda, le 11 avril dernier, dans le cadre du programme d’urgence du président de la République, les députés et notables de la région avaient appelé les groupes armés à déposer les armes afin de faciliter l’exécution des projets de développement de cette partie du Sud-Kivu.  

Lire ici : RDC / Sud-Kivu : "Aucun motif ne justifie votre campement dans la forêt", Amato Bayubasire aux groupes armés

Justin Mwamba