Breaking news

RDC : Pont Santé Afrique a collecté les fonds en faveur des enfants victimes de tuberculose et VIH

Lundi 15 avril 2019 - 18:38
Photo ACTUALITE.CD

L’ASBL Pont Santé Afrique (POSAF) a organisé une soirée de levée de fonds en faveur des enfants affectés de tuberculose et du VIH/SIDA, samedi dernier, à Kinshasa. Tenue au restaurant Fusion, dans la commune de la Gombe, cette activité va offrir des soins de santé appropriés aux enfants malades.

Pour le Docteur Ramatoulaye Sall, secrétaire générale adjointe de POSAF, le projet va essentiellement concerner les enfants qui constituent une tranche la plus vulnérable de la tuberculose et du VIH/SIDA.

« La tuberculose de l’enfant et le VIH chez l’enfant, ce groupe vulnérable est un des défis que nous avons sur les plan international. Le projet que nous allons mettre en place en RDC consiste à accompagner les structures de santé dans la recherche des cas chez les enfants, redonner le sourire à ces enfants affectés, organiser les soins et leur amener le traitement adéquat et une prise en charge adaptée à ces pathologies », a expliqué Madame Ramatoulaye.

Ce projet qui commence à Kinshasa pendant cinq années vise également d’autres pays.

« Nous avons démarré à Kinshasa, où nous allons nous rapprocher des structures de santé. Les membres fondateurs de POSAF sont dans plusieurs pays d’Afrique. Nous sommes en train de mettre en place une dynamique régionale pour pouvoir lutter contre la tuberculose, en général, et chez l’enfant, en particulier. L’activité de Kinshasa fait partie des projets GIFT qui s’étale sur une période de cinq ans, soit jusqu’en 2023 », dit le médecin.

« La tuberculose et le VIH/SIDA sont des pathologies associées. La tuberculose est la première affection opportuniste chez les patients des VIH. Prendre en charge la tuberculose est une porte d’entrée », a précisé Ramatoulaye

Henriette Wembanyama, ancienne directrice nationale du programme de lutte contre la tuberculose en RDC, a expliqué que la situation des tuberculeux est plutôt alarmante et rassurante au pays.

« La RDC est un pays à haute prévalence, selon l’Organisation Mondiale de la Santé. Nous avons plus de 100.000 cas dans ce pays, ce qui rend la situation alarmante mais nous avons également le gouvernement et les ONG qui travaillent pour cela », a-t-elle dit.

Actuellement Présidente de POSAF, Henriette Wembanyama invite ceux qui veulent contribuer à ce projet à les visiter à l’hôpital général de Kintambo, à Kinshasa, avec leurs enveloppes, à envoyer leurs contributions par virement bancaire et aussi à s’associer à eux pour accomplir ce projet sur le terrain.

Pont Santé Afrique, en sigle POSAF, est un pont entre générations d’abord et entre pays ensuite. Entre pays parce que les experts d’un pays pourront aller aider les programmes des autres pays pour lutter contre la tuberculose et le VIH. Fondé par les anciens médecins de lutte contre la tuberculose et le VIH, le Pont vise également à établir un lien entre les anciens acteurs impliqués dans la riposte contre les maladies et une nouvelle génération des médecins (Juniors POSAF).

Prisca Lokale

Catégorie