La route Bongolo-Kapela à Kinshasa en plein construction dans le cadre du programme d'urgence du président de la république Félix Tshisekedi

Les travaux de construction des routes dans le cadre du programme d’urgence du président de la République, Félix Tshisekedi, évoluent jusqu’ici positivement dans la ville de Kinshasa. Sur le tronçon Bongolo-Kapela, les travaux, qui sont exécutés par l’Office des voiries et drainage (OVD), sont appréciés particulièrement par les habitants du quartier Yolo-Nord, dans la commune de Kalamu.

La construction de cette route pourtant lancée l’année dernière par le ministre des ITPR, Thomas Luhaka, s’est arrêtée à la grande surprise des nombreux Kinois.

« Avec Tshisekedi, après 18 jours seulement d'exécution, nous avons pratiquement entre 700 ou 800 mètres des travaux réalisés », vante Raymond Tshisuaka Kabongo, chauffeur de taxi depuis des années.

Il apprécie en outre la qualité des travaux : « C'est la première fois, depuis mes 31 ans de carrière, que je vois quand même une bonne qualité de chaussée en pleine exécution. C'est le cas du béton qui commence de l'arrêt Bahumbu jusqu’aux environs de Yolo Médical, sur l'avenue Bongolo ».

Timothée Kamisha, habitant du quartier Yolo-Nord, au-delà de la satisfaction, attend la finition de la construction de la route et suggère l'installation de l'éclairage public.

« Il y a eu dans le passé un semblant de boulot, mais, la route était presque impraticable. Maintenant ça va, nous attendons la finition des travaux. Nous suggérons que ces travaux ne se limitent pas seulement à la chaussée, mais, que l'on installe aussi le long de la route l'éclairage public », suggère-t-il.

Mais cette satisfaction serait encore totale si le président de la République ordonne la réhabilitation et la construction des infrastructures non seulement à Kinshasa mais également sur l’ensemble du pays.

« Que le président de la République fasse ainsi partout à Kinshasa et sur toute l'étendue de la RD Congo », souhaite Rockiya Mwepu Banza, commerçante.

Ces travaux ont débuté le 4 mars dernier. Ils rentrent dans le cadre du programme d’urgence du chef de l’Etat, présenté le 2 mars à l'échangeur de Limete.

Lire aussi : Programme d’urgence de Tshisekedi : Début de la réhabilitation des routes en terre battue au Sud-Kivu

Berith Yakitenge

Catégorie