Breaking news

Sénatoriales : 143 candidats pour seulement 8 sièges à Kinshasa

Vendredi 15 mars 2019 - 09:58
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD

Sur la ligne de départ, ils sont 143 (dont 26 femmes) à postuler comme candidats sénateurs pour les 8 sièges réservés à Kinshasa. Comme dans 23 autres provinces, le scrutin se déroulera ce vendredi. Kinshasa représente un enjeu majeur pour les principales forces politiques non seulement du fait que la ville-province a le plus grand nombre de sièges comparativement à d’autres provinces (quatre chacune), mais aussi parce que c’est la capitale.

L’Assemblée provinciale est dominée numériquement par l’UDPS, qui a 12 députés provinciaux et qui aligne quatre candidats. Si la formation politique de Félix Tshisekedi est le premier parti du parlement provincial, elle n’en est pas la première force. Avec ses 17 élus, le Front Commun pour le Congo (FCC) a des arguments à faire valoir. Les deux entités qui ne sont pas parvenues à présenter un ticket commun pour l’élection du gouverneur tenteront des alliances avec le MLC (5 députés), Tosekwa de Didier Mumengi (4 députés), l’AAD de Pierre Lumbi (3 députés), l’ABAKO (3 députés) et les quatre chefs coutumiers cooptés que certains analystes voient déjà soutenir le FCC.

Le constituant a disposé que les sénateurs représentent la province au Parlement. Pour cette législature, le nombre de sièges est passé à 109, avec l’entrée de Joseph Kabila comme ancien chef de l’Etat élu, donc sénateur à vie.