Photo droits tiers

Au moins une personne a été tuée et plusieurs autres blessées par balles ce mardi 12 février, à Lusambo, chef-lieu de la province de Sankuru, a rapporté à ACTUALITE.CD, Lambert Mende, candidat au poste de gouverneur dans cette province.

« Dans plusieurs agglomérations du Sankuru les gens ont manifesté. A Lodja et à Bena-Dibele tout s’est passé très bien. Les gens ont marché en manifestant leur soutien à la liste du FCC. A Lusambo, il y a une contre-marche organisée par les gens qui ont été mobilisés par un candidat rival à la liste du FCC. Ils ont voulu s’interposer pour empêcher les partisans du FCC de soutenir notre liste et la police s’est interposée. Il y a des affrontements entre les contre marcheurs et la police. La Police a fait usage des tirs de sommation », a expliqué Lambert Mende.

Il a également expliqué, d’après ses informations, le contexte de la mort du civil.

« Les marcheurs et les contre-marcheurs se sont affrontés à coup de pierres et la Police est arrivée et les a séparés. Certains s’en sont pris même à la police. Il y a eu trois blessés par balles dont l’un est décédé à l’hôpital de Lusambo vers 17 heures. Je tiens ces informations des autorités de la province. Un couvre-feu a été décrété et trois policiers ont été arrêtés. Nous déplorons tout cela », a t-il ajouté.

Il a également déploré ces violences.

« Il n’est pas question de disperser les manifestants avec des balles létales. Les enquêtes se poursuivent. On a même incendié les maisons des députés qu’on accuse de soutenir le FCC. Quelle époque vivons-nous ? Pourquoi on doit incendier la maison d’un député parce qu’il a son point de vue ? Nous déplorons cette perte en vie humaine et nous condamnons cette violence policière », a encore déclaré Lambert Mende.

L’élection des gouverneurs est prévue ce 26 mars. Mukumati Joseph Stéphane candidat indépendant est le challenger de Lambert Mende au poste de gouverneur de la province de Sankuru.

Vous pouvez écouter Lambert Mende ici.

 

Catégorie