Breaking news

A Beni, Butembo et Yumbi, les candidats auront 15 jours de campagne électorale

Mardi 12 février 2019 - 12:59
Un électeur en plein opération de vote le 30 décembre 2018.

Les candidats aux élections législatives nationales et provinciales, prévues le 31 mars, à Beni, Butembo et Yumbi, auront droit à 15 jours de campagne électorale pour notamment rappeler leurs numéros d’ordre aux électeurs, a affirmé, mardi 12 février 2019, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) à une délégation de candidats de ces circonscriptions.

"Nous aurons une prolongation dans le cadre de la campagne de 15 jours pour pouvoir rappeler les numéros des candidats. La Ceni est en train de travailler sur les contraintes pour que le cap du 31 mars soit respecté", a déclaré à la presse, Djuma Balikwisha, candidat député dans le territoire de Beni.

Balikwisha s'exprimait après un tête-à-tête avec les responsables de la CENI, à Kinshasa.

La présidentielle et les législatives nationales et provinciales ont eu lieu le 30 décembre dernier en RDC, à l'exception de ces trois circonscriptions à cause, selon les autorités, de la "persistance de l'épidémie de la virus Ebola” et de l’insécurité à Beni et à Butembo.

En ce qui concerne Yumbi, les raisons évoquées étaient les "incidents meurtriers survenus dans la nuit du 14 au 15 décembre 2018" qui avaient "occasionné un déplacement massif des populations” et "la destruction de tous les matériels et documents électoraux".

Plus de 1000 personnes avaient été tuées lors des violences entre deux communautés (Banunu et Batende) à Yumbi, selon l'ONU.

Christine Tshibuyi

 

Catégorie