Les agents de l'inspection provinciale de la santé ont brûlé des pneus devant le bureau pour manifester leur colère contre l'omission de leurs noms sur les listes de paie.

A l’inspection provinciale de la Santé de l’Equateur, quelques agents notamment les infirmiers et administratifs ont manifesté, ce jeudi 7 février, contre l’omission de leurs noms sur les listes de paie. Ils affirment n’avoir pas reçu la prime de risque du mois de janvier suite à cette situation.

Ils soupçonnent leur hiérarchie de les avoir remplacés « sciemment » sur les listings. Pour manifester leur mécontentement, ces agents ont brûlé des pneus devant le bureau de l’inspection provinciale de la Santé, située sur l’avenue Bonsomi, en plein centre-ville.

« On est payé depuis janvier 2018 sur base de la liste qui existait déjà, mais on est surpris que certains noms soient élagués. Il n'y a même pas eu contrôle, et on ne sait pas si cette situation est causée à partir de Kinshasa ou ici. Nous demandons aux autorités de nous rétablir dans nos droits. Nous sollicitons aussi l'implication du président de la République », confie l’un des agents lésés.

Ces agents qui ont débuté leur grogne mercredi n’ont cependant pas donné le nombre des personnes dont les noms ont été omis.

Yannick Mbombo depuis Mbandaka

Catégorie