Breaking news

RDC-Présidentielle : Les USA mettent en garde ceux qui souhaiteraient utiliser la violence

Vendredi 11 janvier 2019 - 08:00
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD

Les États-Unis prennent note de l'annonce par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) des résultats provisoires des élections du 30 décembre en République démocratique du Congo (RDC) et soulignent la détermination du peuple congolais et saluent particulièrement « les millions d’électeurs courageux qui se sont rendus aux urnes en RDC pour voter après deux ans de retard ».

Les États-Unis soulignent également « l'importance de la décision du président Joseph Kabila » de respecter les limites de son mandat, prescrites par la constitution et de transférer les pouvoirs à un successeur.

Par ailleurs, les USA insistent sur les risques de violence post-électorale. Au moins 80 militaires américains sont déployés à Libreville, au Gabon, dans l’éventualité des troubles en RDC en marge des élections.

« Nous exhortons toutes les parties prenantes à rester calmes tout au long du processus. La violence est inacceptable et le gouvernement américain met en garde ceux qui ont perpétré des actes de violence liés aux élections ou entravé le processus démocratique », a déclaré Robert Palladino, porte-parole adjoint du département d’Etat américain.

Il avait, quelques jours plus tôt, précisé la nature des mesures qui peuvent être prises.

« Ceux qui sapent le processus démocratique, menacent la paix, la sécurité ou la stabilité en RDC ou bénéficient de la corruption risquent de ne pas être les bienvenus aux États-Unis et d’être coupés du système financier américain », avait-il déclaré.