Breaking news

RDC : Un militaire ouvre le feu dans un deuil et tue cinq personnes à Tshikapa
Dimanche 18 novembre 2018 - 10:13
Un militaire FARDC aux alentours de BENI (Ph. ACTUALITE.CD)

Un militaire a tué cinq personnes dans la nuit de samedi à dimanche à Tshikapa, capitale provinciale du Kasaï, au centre de la RDC.

« Le soldat est arrivé à un deuil et a ouvert le feu sur la foule tuant sur le champ deux personnes et en blessant d'autres. Ce dimanche matin, trois autres personnes admises dans un hôpital ont succombé à leurs blessures. Parmi les morts de ce dimanche matin, il y a un militaire. Le nombre des victimes est de cinq mais ce bilan est provisoire car l'état d'autres blessés est préoccupant », rapporte une source policière à Tshikapa.

Les raisons de la fusillade ne sont toujours pas clairement établies. Un journaliste local rapporte que le militaire est arrivé au lieu du deuil et voulait qu'on lui remette de l'argent par les personnes réunies :

"Le militaire a commencé à exiger de l'argent aux personnes rassemblées au deuil. Un de ses collègues le lui a interdit. Furieux, il a ouvert le feu tuant sur le champ deux personnes et blessant dix autres. La tension est vive ce dimanche matin à Tshikapa. Les membres de la communauté des personnes tuées cherchent à se venger. Ils pensent que c'est un coup contre leur communauté. Le militaire meurtrier est aux arrêts à l'auditorat".

Joint au téléphone, le maire adjoint de Tshikapa, Édouard Dikenga, a refusé de commenter cet incident promettant de se prononcer dans les heures qui suivent.

« Je suis encore à l'hôpital voir les blessés. Je vous rappelle après », a-t-il promis.

Sosthène KAMBIDI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une