RDC : Le gouvernement prévoit vacciner la population de Bikoro contre Ebola

<strong><em>Pour lutter contre l’épidémie d’Ebola à Bikoro (Equateur) et assurer la protection de la population, le ministère de la santé prévoit d’utiliser le vaccin contre ce virus. </em></strong><strong><em><a href="http://www.jeuneafrique.com/482200/societe/rdc-des-essais-cliniques-sur… vaccin rVSV EBOV a déjà été validé en RDC depuis 2017.</a> Il avait déjà été expérimenté avec succès en Afrique de l’Ouest. Plusieurs séances de travail avaient été faites dans le sens de la préparation pour les éventuelles prochaines épidémies pour pouvoir être prêt.</em></strong><em> </em>

Actuellement, 11 cas de fièvre hémorragique et un décès ont été enregistrés, a annoncé Dr. Oly Ilunga, ministre de la santé publique au cours d’une conférence de presse. Il a précisé également qu’actuellement, sept personnes, dont les deux cas confirmés au laboratoire d’Ebola, sont hospitalisées à l’Hôpital Général de Bikoro.

<em>« Une des particularités de l’épidémie actuelle est le fait que trois professionnels de la santé ont été atteints. Les professionnels de la santé étant les premies acteurs de la riposte gouvernementale contre Ebola, cette situation nous préoccupe et requert une réponse d’autant plus immédiate qu’énergique »,</em> a déclaré Oly Ilunga.

Il a ajouté que le centre de santé d’Itipo, situé dans la zone de santé voisine d’Iboko, a quant à lui rapporté quatre nouveaux cas et un décès dans la nuit du 9 mai 2018.

Arrivés à Mbandaka mercredi dernier, les experts du ministère de la santé ont notamment pour mission de prélever et d’examiner les nouveaux échantillons grâce aux laboratoires mobiles déjà présents dans la province de l’Equateur.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une