Samedi 1 août 2020 - 16:30

Breaking news

Ituri: le FCC a finalement marché pour dénoncer l'insécurité et soutenir les institutions du pays
Marche du FCC à Bunia dans la province de l'Ituri. Ph. ACTUALITE.CD

Le Front Commun pour le Congo (FCC) a marché ce samedi 1er août dans la ville de Bunia en province de l'Ituri. Les hauts cadres et militants de cette famille politique ont dit marcher pour soutenir les institutions de la République et dénoncer l'insécurité à l'Est du pays.

Bien encadrée par la police nationale congolaise, la marche  a chuté au niveau de la tribune officielle de Bunia où un mémorandum, adressé au président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, a été déposé.

Le président provincial du parti politique Alliance pour les paysans des indépendants (API), Claude Malo, a, au cours de la manifestation,  condamné les tueries perpétrées par les miliciens de Codeco principalement dans le territoire de Djugu.

" Nous sommes en tristesse, en train de compatir avec nos frères victimes de Djugu et de l'Ituri en général. Nos compatriotes sont en train de traverser un moment crucial caractérisé par les tueries et des milliers de déplacés. Nous sommes également en train de marcher pour soutenir les institutions et notre armée qui sont entrain de se battre jour et nuit pour restaurer l'autorité de l'État dans le territoire de Djugu et dans d'autres territoires en Ituri ", a-t-il déclaré à ACTUALITE.CD.

Et de poursuivre :

" La coalition doit être responsable de la gestion de nos institutions. Nous n'allons pas accepter que le peuple souffre faute des gens qu'on  envoie sur les réseaux sociaux et sur les ondes pour salir la coalition. Le président est le garant de la nation et est invité à prendre en mains ses responsabilités. Nous sommes bien sûr majoritaires, nous de FCC, mais notre gestion se focalise pour l'intérêt de la population. C'est à notre coalisé de recadrer certaines choses de son côté. Mais en réalité, le pays ne marchera pas sans notre coalition à qui nous sommes en bon terme".

Le 25 juillet dernier, cette marche a été étouffée par un groupe des jeunes  en colère contre la persistance de l'insécurité dans cette partie de la province.

Franck Asante à Bunia

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une