RDC: Une milice opère à Kwamouth et à Maluku à Kinshasa dans le plateau de Mateke (Mboso)
Vendredi 17 mars 2023 - 09:04
milicien avec Armes
Illustration/Ph. ACTUALITE.CD

Une milice formée est opérationnelle dans plusieurs villages du territoire de Kwamouth (Mai-Ndombe) et dans la commune de Maluku (Kinshasa), dans le plateau de Bateke. La milice est dénommée "Mobondo", a révélé mercredi dernier le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso. 

Selon Mboso, ce groupe armé a mené des attaques armées dans les villes “Salwo, le village Imbirika, le village Intien, le village Muluwoni, le village Nkom, le village Mwanamputu et Kiere”, dans la commune de Maluku. 

“Nous pouvons noter que toutes ces attaques, aucune tribu n'est épargnée. Tous les habitants du village ont été victimes de ces atrocités. Cela nous pousse à croire qu'il s'agit d'un autre mouvement insurrectionnel, une milice qu'il faut neutraliser. C'est pourquoi je condamne ces actes de barbarie perpétrés par le mouvement insurrectionnel Mobondo. Il y a un mouvement sur le plateau qui s'appelle Mobondo. Et l'heure est venue de mettre un terme, sans délai, à ces atrocités... La vie humaine est sacrée ", a dit Christophe Mboso dans son discours à l’ouverture de la session de mars.

Il s’agit des conséquences du conflit entre Teke et Yaka déclenché en juin dernier dans le territoire de Kwamouth. Depuis, plusieurs efforts ont été menés pour le retour de la paix dans la région, mais les violences persistent.

A ce propos, le chef traditionnel Fabrice Zombi Kavabioko qui était à la tête d'une mission de pacification dans le grand Bandundu dépêchée par le gouvernement, avait dit avoir sorti plus de 1000 assaillants de la forêt et ces derniers avaient exprimé le désir de servir sous le drapeau. Selon cette autorité coutumière, ces assaillants ont été envoyés à Kitona pour une formation militaire. 

Fabrice Zombi Kavabioko les avait aussi désignés par le même nom " groupe Mobondo" qui détient des armes et s'attaquait aux civils ainsi qu’aux forces de l’ordre et de sécurité. Des centaines ont été arrêtés à Kwamouth dans le cadre des opérations militaires menées par la onzième région militaire. 

Au Kwilu dont le territoire de Bagata, secteur Wamba a été touché par les violences en septembre 2022, une troisième vague d'assaillants arrêtés a été présentée aux autorités provinciales mercredi 15 mars. Au total 26 dont 17 appréhendés à Fatundu et 9 à Kikongo. 

Jonathan Mesa à Bandundu

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une