RDC/Kasaï Central: plusieurs dizaines de maisons incendiées, des populations déplacées à la suite d'un conflit de pouvoir coutumier dans la localité de Ntenda (Dibaya)
Lundi 21 novembre 2022 - 10:32
Service infographie ACTUALITE.CD
Service infographie ACTUALITE.CD

Près de 400 maisons ont été incendiées ce dimanche 20 novembre 2022 dans la nuit dans la localité de Ntenda, secteur de Dibatayi en territoire de Dibaya (Kasaï Central). Des habitants de cette localité, par peur, ont trouvé refuge au Kasaï Oriental. Un activiste local de la nouvelle société civile du Congo, NSCC  qui livre l'information à ACTUALITE.CD indique que le dispute entre Ntenda Tshiambi et Bamuyile Ntenda au sujet du  pouvoir coutumier est à la base de cette situation.

"Tout a commencé dimanche vers 19h30. Des jeunes présentés comme proches de Bamuyile Ntenda ont fait le tour du village brûlant les maisons des habitants soupçonnés de soutenir Ntenda Tshiambi. A l'heure où je vous parle, le village est dévasté. Près de 400 maisons, des écoles et des moulins sont réduits en cendres. Les populations ont trouvé refuge du côté du Kasaï Oriental", explique cet acteur de la société civile qui dit, lui-même s'être caché craignant pour sa sécurité.

Un autre responsable de l'antenne locale de la nouvelle société civile du Congo basé à Tshimbulu, 60 km environ au sud du village de Ntenda accuse les autorités politico-administratives du secteur de Dibatayi d'être à la base de cette résurgence du conflit.

"Le chef de ce groupement s'appelle Ntenda Tshiambi mais après les évènements de Kamuina Nsapu, il avait quitté le groupement. En son absence, c'est Bamuyile Ntenda qui gérait le groupement. Ayant appris que le chef Ntenda Tshiambi s'apprête à rentrer, monsieur Bamuyile Ntenda avec l'appui de certains chefs de la tendance de Kamuina Nsapu ont décidé d'empêcher Ntenda Tshiambi de revenir de peur qu'il reprenne son pouvoir", révèle cet acteur de la société civile.

Le chef de secteur de Dibatayi n'a pas décroché son téléphone pour sa version mais le ministre provincial de l'intérieur joint par ACTUALITE.CD dit être au courant de la situation. "Nous sommes sur le dossier je vais vous donner les détails un peu tard", répond le ministre provincial de l'intérieur Antoine Kalulambi.

Pour la petite histoire, le village de Ntenda fut à l'origine du conflit dit de Kamuina Nsapu qui avait embrasé la région du Kasaï entre 2016 et 2018 provoquant un véritable drame humanitaire dans la région. Le chef coutumier Jean Pierre Pandi qui contestait en son temps la qualité de chef coutumier à Ntenda Tshiambi, avait accusé les autorités de soutenir ce dernier et s'était révolté.

Sosthène Kambidi, à Kananga

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une