Un casque bleu tué dans l’Est de la RDC
Samedi 1 octobre 2022 - 12:46
Un casque bleu en patrouille au Nord-Kivu
Un casque bleu en patrouille au Nord-Kivu

Un casque bleu a été tué vendredi 30 septembre au Sud-Kivu. Les miliciens Twirwaneho, fidèles au colonel déserteur Michel Rukunda alias Makanika, sont accusés par les FARDC d’être derrière cet acte.

Ils se seraient présentés vers 22 heures comme des combattants qui se rendaient dans le but de bénéficier de la protection de la MONUSCO, explique l’armée par le biais du lieutenant Jérémie Meya, porte-parole de la 12e brigade d’intervention basée à Minembwe (Sud-Kivu).

Le soldat de la MONUSCO a été tué à bout portant alors qu’il s’apprêtait à les recevoir, d’après les mêmes sources. Les assaillants se seraient par la suite dissimulés dans la population.

Les installations de MONUSCO étaient ciblées depuis quelque temps par ces miliciens, ajoute l’armée.

Écoutez les explications du lieutenant Jérémie Meya ici.
 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une