Breaking news

Violences communautaires à Kwamouth: une dizaine de présumés assaillants déjà aux arrêts à Fatundu (Bagata)
Mercredi 28 septembre 2022 - 10:11
Carte du territoire de Kwamouth
Carte du territoire de Kwamouth

Le nombre des présumés assaillants arrêtés à Fatundu (territoire de Bagata) dans la province du Kwilu après transposition du conflit interethnique entre Teke et Yaka au territoire de Kwamouth (Mai-Ndombe) est passé de 8 à 12 le matin de mardi. 

Parmi les 12 figure le chef de file appelé “américain” arrêté à 45 km de Fatundu par les services de sécurité. Quelques objets “mystérieux” ont été récupérés des mains de ces suspects par la police. 

“Il y a 9 hommes et 3 femmes, ce qui fait 12 assaillants arrêtés. L'autre information c'est l'arrestation du meneur appelé américain à 45 km de Fatundu. On les a arrêtés avec des armes blanches, on a confisqué leur temple ce qui leur permet de faire des gris-gris, de la cendre des gens qu'ils ont arrêtés et tués dans le plateau. C'est gardé à la police et on va transmettre au niveau de l'exécutif provincial”, a dit le chef du secteur Wamba, Martin Gabia. 

“Le gouvernement provincial a renforcé l'équipe de la police. L'équipe d'intervention est à Fatundu, elle travaille en synergie avec les jeunes”, a-t-il indiqué. 

Fatundu, chef-lieu du secteur Wamba a accueilli à ce jour, d'après les autorités locales, près de 5000 déplacés de Kwamouth qui vivent un calvaire dans les écoles, églises et familles d'accueil. 

Ce conflit a déjà fait plus de 150 morts à Kwamouth, parmi lesquels les éléments forces de l'ordre et de sécurité ainsi que des chefs coutumiers tués. 

Jonathan Mesa, à Bandundu

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une