Breaking news

Goma: situation tendue, la journée ville morte transformée en manifestations violentes 
Lundi 26 septembre 2022 - 08:14
Ph/actualite.cd

Les activités socio-économiques sont paralysées depuis tôt le matin de ce lundi 26 septembre 2022 dans la ville de Goma (Nord-Kivu) suite à l'appel de la société civile, à observer deux journées ville morte lundi et mardi. Mais cette journée ville morte s’est transformée en manifestations créant une vive tension dans plusieurs coins de Goma. Des coups de feu ont été entendus notamment dans les quartiers Ndosho, Majengo, Katoyi et Buhene où les éléments de la police ont usé des tirs de sommation pour disperser les manifestants et ainsi dégager certaines routes barricadées. 

Pour l'instant, plusieurs boutiques, magasins et autres édifices commerciaux restent fermés. La circulation est timide.

Des écoles ont renvoyé les enfants à la maison. Certains parents ont décidé de garder leurs enfants à la maison.

La société civile et les mouvements citoyens représentés au Nord-Kivu ont décrété ces deux journées ville morte pour exiger, notamment la levée de l’état de siège, le départ de la Monusco ainsi que la libération de Bunagana et d’autres localités occupés depuis plus de 100 jours par les rebelles du M23. 

Jonathan Kombi, à Goma

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une