RDC-Kwamouth: dix présumés auteurs des violences transférés par l’armée à Kinshasa
Mardi 20 septembre 2022 - 17:06
Embarquement des présumés auteurs des violences à Kwamouth
Embarquement des présumés auteurs des violences à Kwamouth

Dix présumés auteurs des violences perpétrées à Kwamouth dans le Mai-Ndombe ont été transférés ce mardi 20 septembre à bord de deux  hélicoptères militaires à partir de Bandundu-ville. Ils ont été arrêtés en brousse le long de la RN17 lors des opérations menées par les FARDC pour dégager la route. Parmi ces 10, on compte deux femmes dont une portant un mineur. L'information est livrée à ACTUALITE.CD par le commandant infanterie basé à Bandundu, le Colonel Alain Mbayo. 

"Ce sont des détenus que nous avions arrêtés en brousse à 15 kilomètres de Camp Banku qui étaient en train d'incendier les maisons ensemble avec nos frères qui sont en train de se battre de l'autre côté ", a-t-il indiqué. 

Il poursuit qu'à Bandundu, ils ont "arrêté deux personnes qui ont fait la toile, relayant des intox partout". D'après lui, ces personnes taxaient les services de sécurité de "ne rien faire". 

L'officier a rejeté les rumeurs qui indiquent que la ville de Bandundu serait infiltrée par les assaillants.

"Nous sommes en train de travailler jour et nuit, ensemble avec tous les services de sécurité, nous sommes toujours à côté de la population pour la sécuriser. Tout ce qui se raconte, c'est du mensonge", a-t-il déclaré. 

Sur place à Kwamouth, la gouverneure de Mai-Ndombe Rita Bola a annoncé ce mardi à ACTUALITE.CD, le déploiement d'un nouveau renfort militaire pour l'intensification des opérations. 

Lire ici: Kwamouth: un nouveau renfort militaire attendu 

Jonathan Mesa, à Bandundu

 

 

 

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une