Kasaï Central : bientôt deux nouvelles écoles en renfort à la gratuité de l'enseignement grâce aux anciens Kulunas " bandits urbains" devenus bâtisseurs
Samedi 20 août 2022 - 21:29
Illustration
Photo d'illustration

Le travail réalisé par les anciens Kulunas dits "bandits urbains" devenus bâtisseurs après leur passage à Kaniama Kasese continue de s'étendre au-delà de la province du Haut Lomami. Au Kasaï Central, ils sont à pied d'œuvre en construisant deux écoles deux écoles dans les communes de Nganza et Kanyuka.

En séjour de travail au Kasaï Central, le général major Jean-Pierre Kasongo Kabwik, Commandant du Service National qu'accompagnait John Kabeya, gouverneur du Kasaï Central, le numéro Un du Service National a salué l'évolution et la qualité des travaux de construction en cours.

À l'en croire le nouveau gouverneur de la province, ces ouvrages seront bientôt livrés aux autorités afin d'accompagner la gratuité de l'enseignement. Les bâtisseurs sont entrain d'accompagner le Chef de l'État Félix Tshisekedi dans la gratuité de l'enseignement. Les travaux sont entrain d'être évoluer normalement comme prévu, c'est pourquoi je suis entrain de féliciter le général Kasongo Kabwik. Les travaux sont entrain de se dérouler , voilà pourquoi même la population est dans la joie. À Kanyuka, nous avons lancés les travaux, il y a seulement trois semaines alors que à Nganza, cela fait deux mois. Je vous promets que d’ici deux mois si vous revenez dans ces deux sites, vous trouverez les écoles qui sont prêtes à accueillir des enfants pour l’année scolaire 2022-2023" a rassuré le gouverneur du Kasaï Central devant la presse vendredi 19 août 2022.

Pour sa part, le général major Jean-Pierre Kasongo Kabwik a indiqué que ces travaux s’inscrivent dans le cadre des missions assignées à son service dit national.

"Comme vous savez,  le service national a parmi ses missions entre autres de mobiliser les jeunes gens pour la reconstruction et le développement du pays. Chez nous, c’est le pragmatisme et non trop des formalités. En dehors des désertes agricoles, le service national va s’étendre dans plusieurs domaines notamment les infrastructures telles que des écoles, des hôpitaux, des marchés publics, des forages d’eau en milieu rural" a expliqué le commandant de ce service rattaché à présidence de la République.

L'occasion faisant le larron, Jean-Pierre Kasongo Kabwik a mis à profit à son séjour dans ce coin du pays pour lancer les semailles dans le centre agricole de Katuambi pour ainsi démarrer la production industrielle des maïs dans le Kasaï Central.

À l'initiative du Président Félix Tshisekedi après son élection à la magistrature suprême, le gouvernement a été instruit de redynamiser le Service National. Crée depuis 1997 par M'zee Laurent Desiré Kabila, ce service accueille les jeunes diplômés et désœuvrés qui se portent volontaire pour être initiés aux divers métiers et au patriotisme.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une