RDC: La presse kinoise entretenue sur l'importance de la justice transitionnelle en RDC par le Groupe de Travail de la Société Civile sur la Justice Transitionnelle
Mercredi 10 août 2022 - 17:42
Photos Actualité.cd
Point de presse GTJT

Le Groupe de Travail de la Société Civile sur la Justice Transitionnelle (GTJT) a organisé une séance d'information à l'intention d'une partie de la presse kinoise sur les 2 ans de l'engagement pris par le président de la République en vue de l'implémentation des mécanismes de la Justice Transitionnelle en République Démocratique du Congo (RDC).

L'objectif de cette séance de travail était d'entretenir les professionnels de presse sur les différents sujets liés à cette Justice Transitionnelle notamment la mise en œuvre du droit à la vérité dans le contexte de la RDC ; l'opérationnalisation des poursuites pénales dans le contexte congolais ; les réparations des crimes commis en RDC; Quelles réformes institutionnelles pour garantir la non-répétition des crimes graves en RDC?; Les mécanismes et les expériences africaines de la justice transitionnelle ; le processus en cours de la justice transitionnelle en RDC: l'état des lieux et perspectives.

Les organisateurs remercient le président de la République pour avoir mis en place cette implémentation depuis deux ans mais il se remarque malheureusement que cette dernière n'est pas suivi des faits concrets sur le terrain. Un appui est clairement attendu de la part des institutions de la République pour la mise en place d'un concertation pour le suivi de cette Justice Transitionnelle dans le pays parce que pour le moment ce sont d'autres partenaires qui font ce travail.

"Nous réitérons notre soutien au chef de l'État, au gouvernement de la République et continuons à appuyer le compte rendu de la 43ème réunion du Conseil des ministres du 7 août 2020 dans lequel le chef de l'État a exprimé sa volonté de réfléchir sur l'opportunité de mettre en place les mécanismes de justice transitionnelle en RDC. Notre soutien au processus de justice transitionnelle en cours pour lequel nous exigeons l'inclusion de la société civile pour la défense des intérêts de la population et des communautés. Notre disponibilité à soutenir toute initiative et action de l'État s'inscrivant dans la mise en œuvre urgente et immédiate des mécanismes de la justice transitionnelle. Notre engagement à œuvrer ensemble, en synergie et concertation avec les auteurs gouvernementaux, les agences onusiennes et autres acteurs pour l'aboutissement efficace du processus de justice transitionnelle pour une paix durable en RDC", dit la déclaration du GTJT lu par Louis D'or Kipitene, le coordonnateur de cette structure.

L'ONU définit la justice transitionnelle comme «l'éventail complet des divers processus et mécanismes mis en œuvre par une société pour tenter de faire face à des exactions massives commises dans le passé, en vue d'établir les responsabilités, de rendre la justice et de permettre la réconciliation».

Michel TOBO 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une