RDC - 1er tour des élections des gouverneurs et vice - gouverneurs : Isabelle Kalenga, Julie Ngungwa et Rita Bola à la tête des provinces 
Samedi 7 mai 2022 - 12:35
Photo/ Droits tiers
Photo/ Droits tiers

Vendredi 6 mai, trois femmes ont été élues gouverneures des provinces lors de l'élection organisée par la Commission électorale nationale indépendante ( Ceni). Il s'agit d'Isabelle Kalenga pour le Haut Lomami,  Julie Ngungwa pour le Tanganika et Rita Bola pour la province de Mai Ndombe. 

"Nous sommes très fiers des efforts consentis par les associations féminines pour accompagner les femmes dans la lutte pour l'égalité entre les hommes et les femmes. La femme est pacifique et nous sommes d'avis que la gestion de ces provinces sera orthodoxe.Le leadership féminin se construit et se confirme, que Dieu nous accompagne pour la victoire finale de celles qui vont aller au deuxième tour," commente Fifi Kandolo coordonnatrice d'action femme de valeur.

Pour le mouvement "Rien sans les femmes" qui s'est exprimé via sa porte parole,  il est question d'un suffrage historique. 

 " Nous sommes très heureuses. C'est un vote historique , puisque lors des dernières élections des gouverneurs, il n'y a pas eu de femme gouverneure. Nous venons de faire un pas de géant par rapport à la participation politique de la femme et la représentativité des femmes dans les instances de prise de décision . Cela dénote de l'engagement des femmes politiques , de leur détermination à pouvoir retrouver leur droit qui est d'ailleurs constitutionnel  mais que  les autorités et certains responsables de partis politiques ont du mal à pouvoir respecter. Plus on aura de candidatures de femmes , plus on aura des femmes votées qui pourront occuper des postes décisionnels. C'est une satisfaction pour nous par rapport à celles qui vont passer au deuxième tour.  Elles ont tout notre soutien et pour celles qui ont osé ce sont des braves femmes" souligne Mme Fifi Baka.

 

Joëlle Mbamba est avocate et présidente de l'alliance internationale des femmes avocates ( AIFA), pour elle les femmes sont appelées à joindre les partis politiques pour une plus forte représentativité .

" Les femmes  sont de plus en plus mises en lumière.  Elles entrent en politique comme des actrices qui prennent les choses en main. Je suis heureuse de constater qu'on tend vers une société où la parité sera reconnue et la  méritocratie aura comme corollaire la parité.  Je félicite ces femmes gouverneures qui ont été élues et   j'encourage également  les femmes pour que nous puissions avoir une forte représentativité des femmes comme c'est le cas dans beaucoup de pays comme le Sénégal et le Rwanda" conclut Mme Mbamba.

Grâce Guka

--

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une