RDC-Ouganda : « les nande, hema, konjo, kakwa, alurs,…forment un seul peuple », Yoweri Museveni vante auprès de Félix Tshisekedi la « fraternité congolo-ougandaise »
Félix Tshisekedi et Yoweri Museveni ce 16 juin 2021 à Mpondwe en Ouganda/Ph ACTUALITE.CD

Le Président de l’Ouganda, Yoweri Museveni a, en marge de la rencontre mercredi 16 juin avec son homologue congolais Félix Tshisekedi à Mpondwe (district de Kasese) et à Kasindi en RDC, vanté les richesses sociologiques de deux pays qui ont des tribus partageant les mêmes langues de par et d’autre des frontières.

« Nous sommes très heureux d'être avec vous maintenant. Le peuple congolais et le peuple ougandais forment un seul peuple. Tous ceux que vous voyez ici parlent le kinande et de l’autre côté le kikonjo, d’autres parlent le swahili », a indiqué M. Museveni s'adressant à M. Tshisekedi devant une foule à Kasindi au Congo.

Et de poursuivre : « Si vous allez du côté de Watalinga, on trouve encore des gens qui parlent swahili en Ouganda et au Congo. Il y a aussi des gens qui parlent le kinyoro en Ouganda et au Congo le kihema à Bunia. Nous avons les alurs, les kakwa et de l’autre côté de l’Ouganda nous avons des locuteurs de kinyarwanda. Tous ceux-là constituent un seul peuple, depuis le très vieux temps ».

Il s’agit des tribus qu’on retrouve précisément dans les provinces congolaises du Nord-Kivu et de l’Ituri qui partagent les frontières avec l’Ouganda.

Pas de conflits entre les voisins

Mercredi, le Chef de l’Etat ougandais a indiqué que la question sécuritaire était également au centre de tête-à-tête d’une heure avec son hôte congolais. Il dit avoir salué « l’attitude positive » de Félix Tshisekedi « qui ne veut pas de conflit entre les voisins ».

« Je voudrais encore remercier et saluer son Excellence Félix Tshisekedi parce qu’il est venu avec une attitude très positive, il a dit qu'il ne veut pas des mauvaises attitudes, il a dit qu'il ne veut pas des conflits entre les voisins. C'est ça exactement ce que toute personne qui veut le développement voudrait souhaiter », a lancé Yoweri Museveni lors de l’inauguration de la stèle symbolisant l'inauguration d'un projet de construction de trois axes routiers reliant la RDC et l’Ouganda pour un coût d’environ 300 millions USD.

Félix Tshisekedi séjourne encore dans la région de Beni où il mène des consultations des diverses couches dans le cadre de la recherche de la paix. La région de Beni est meurtrie suite aux atrocités de la rébellion ougandaise d’Allied democratic forces (ADF) opposée à M. Museveni et qui est présente sur le sol congolais depuis 1995. Cette rébellion est accusée des massacres à grande échelle de milliers de civils à Beni. Le Président congolais devrait également donner une nouvelle impulsion aux opérations Sokola 1 qui combattent les forces négatives dans cette partie du pays.

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) traquent les combattants ADF qui s’illustrent à travers une guérilla menée à partir des forêts. Elles ont réussi plusieurs fois à conquérir des principaux bastions des combattants islamistes. La rébellion s’est étendue jusqu’en Ituri où elle a multiplié des attaques dans le territoire d’Irumu, à la limite avec le territoire de Beni. Récemment, plus de 100 civils ont été tués en une semaine au cours des attaques attribuées aux ADF à Boga et à Tchabi.

Patrick Maki

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une